Troisième art : Norma, quand le métissage se trouve dans une toile 

(Photo fournie)

Le mois de mars dernier, elle a réalisé sa première exposition personnelle intitulée « Schizophreni’art » qui s’est tenue au CRAAM. 

Norma, née sur l’île de La Réunion, est une artiste autodidacte, peintre plasticienne et modèle basée à Madagascar. Elle commence par le dessin et s’intéresse au recyclage depuis son enfance et c’est en 2016 qu’elle se met à la peinture. Elle s’inspire de la nature, de la vulnérabilité, mais aussi de l’art surréaliste, de l’avant-gardisme underground et de l’art africain. 

En 2017, elle participe à une exposition collective à La Réunion intitulée « Femme et Nature », auprès de l’ONG l’Homme et l’Environnement et de la marque éthique éco-responsable Ethnosoul. Cette exposition s’est déroulée au musée « La Cité du Volcan » (Plaine des Cafres), sur la place de la mairie de Saint-Louis, ainsi que dans la salle d’exposition du Moulin Maïs (Saint-Louis). A son retour à Madagascar en 2018, elle fait la rencontre des artistes Nash et sk4rz tsijonriake. Par la suite, elle crée avec ses complices le collectif TricolorZ. Ensemble, ils réalisent des « live painting », en français peinture en direct, dans divers lieux tels que le Bamboo Lodge, le Kudéta, l’IFM ou encore l’Is’art Galerie lors du Zero Waste Festival. C’est également vers la réalisation de fresques qu’ils se dirigent davantage. En octobre 2018, ils participent au Kolotsaina Festival anaty elakelatrano à Toamasina. 

En octobre 2019, c’est au Lakana Toamasina qu’ils réalisent d’ailleurs leur première installation. En outre, ils partent également réaliser d’autres fresques dans des lieux reculés comme dans le village d’Ambavaniasy, dans la réserve de Vohimana et le village de Tampina sur le canal des Pangalanes.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.