Crise sanitaire – Evènementiel et spectacles : vers un péril sans retour

Le groupe “Rapo Atlas” doit se résigner pour son concert annulé au No Comment Bar.

Le concert du groupe “Rapo Atlas” au No Comment bar à Isoraka, censé se tenir ce jour entre 11 h et 13 h, a été annulé. Signe que le milieu de l’évènementiel est encore loin de sortir la tête de l’eau en cette période de confinement partiel. Depuis quelques semaines, la grogne de ce secteur commençait à se faire ressentir, avec des propriétaires de cabaret ou de lounge bar qui tentent de garder quelques employés pour ne pas mettre les clés sous la porte. Malgré des appels au secours, l’Etat semble encore tourner le dos à ces travailleurs et promoteurs de la musique. Des initiatives ont déjà été annoncées, comme l’évènement « Morning jazz » au Point d’Exclamation à Analakely le 20 mai. Ce programme semble tenir. Les mesures de sécurité draconiennes prises sur place ont pu convaincre les amateurs de cette musique en mal de scène de venir. Pour ce jour et demain, le « Morning jazz » se poursuit à partir de 8 h. Mais le combat est encore loin d’être gagné. L’après- confinement sera encore plus dur si les responsables étatiques restent toujours les bras croisés. Selon des chiffres qui restent à vérifier, le personnel dans le secteur de l’évènementiel ferait partie d’un million et demi de travailleurs et travailleuses qui sont et seront affectés par cette crise sanitaire.

Maminirina Rado/Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.