meinOrt : Les artistes toujours à mettre à l’honneur

Les centres culturels, toujours fidèles au poste, poussent les artistes à continuer leur travail. Depuis le début du confinement  le CGM/GZ a pu soutenir une quarantaine d’artistes de tout le pays en leur donnant une scène et un cachet par le biais du projet #meinOrt. Et l’aventure continue. #meinOrt est actuellement dans l’attente de nouvelles propositions venant des artistes de toutes les disciplines artistiques, pour des sélections régulières.

Dernièrement, Eddy Mario et Mickael George ont présenté leur vidéo dans la foulée. Dans Merci/Misaotra, Eddy Mario rend hommage aux personnels soignants. Une lutte acharnée, un ennemi mortel et invisible, avoir un grand cœur, aimer son pays, sauver des vies,… Ces mots représentent le poids pesant sur les épaules de tous les travailleurs de la santé. « Le 01 mai 2020, j’ai écrit cette pièce pour les mettre à l’honneur à l’occasion de la fête du travail. En effet, si je devais présenter cette performance dans une salle de spectacle, les soignants qui la verront seront en nombre limité. Je profite donc de cette scène virtuelle pour leur lancer de nombreux messages de réconforts et de remerciements. A vous médecins, aides-soignants et autres travailleurs mobilisés en cette période de crise sanitaire »relate-t-il dans sa présentation.

Pour Mickael Georges, quant à lui, Maha Vok’ art est un projet artistique qui exprime l’état
« Voky zava-kanto » c’est-à-dire rassasié d’Art. « Dans mon entourage beaucoup de gens se préoccupent de leurs besoins quotidiens tels que l’interaction sociale avec leurs amis, se nourrir… » raconte-t-il. En cette période de confinement, satisfaire ses besoins devient limité. Vient alors le « Mosary » c’est-à-dire la famine. Famine psychologique.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.