Danse : In–Out Dance Festival 2021 lance un appel à candidature

Le continent africain brille de mille danses avec « In–Out Dance Festival »

L’« In–Out Dance Festival 2021 » a lancé un appel à candidature à tous les « chorégraphes professionnels ou compagnies de danse professionnelle du monde entier ». La date limite est fixée au 30 septembre 2020, à 23h59. L’objectif est de proposer une ou plusieurs pièces chorégraphiques destinées à être dansées dans un espace public. D’ailleurs, depuis sa création, le festival se tient toujours dans un espace public.

« Créé à Bobo–Dioulasso, par la compagnie Tamadia en 2014, In–Out Dance Festival s’est ensuite étendu dans cinq villes du Burkina Faso et rassemble chaque année environ 80 000 acteurs et spectateurs. Avec l’objectif de démocratiser la danse, de la rendre accessible à un large public, les compagnies viennent des quatre coins du monde – Bénin, Mali, Sénégal, Indonésie, Etats–Unis, Mexique, Corée du Sud, Chine, Taiwan, France… ».

Pour pouvoir postuler, les artistes chorégraphes doivent proposer une œuvre de vingt minutes, au minimum, datée de moins de deux ans. Entre autres, elle doit être présentable dans des lieux comme les prisons, les camps militaires, en extérieur, etc. Selon les organisateurs, « les compagnies portées par des femmes sont encouragées », tout comme les compagnies qui bénéficient de bourses de mobilité internationale.

En 2019, le thème du festival était « Danser pour exister ». En 2020 le thème était « Affronter ses peurs ». L’année prochaine, le thème sera « (Re)inventé ». Il sera ainsi décentralisé sur des villes comme Bama, Banfora, Orodara, Hondé, etc. Pour celles ou ceux qui voudraient tenter leur chance, toutes les informations sont disponibles sur leur site web ou sur leur page « facebook ».

Recueillis par Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.