Vendredi joli : Drwina souffle sa première bougie

Drwina au grand complet pour sa toute première scène en 2019.

Car rien ne vaut une première fois ! Pour Drwina, cette première année sur la scène a été bien remplie. Pour marquer le coup, la petite bande revient sur sa toute première scène, à l’Is’Art Galerie, ce soir. Fidèle à son image, le groupe de jeunes musiciens talentueux et dynamiques jouera une fois de plus sur des rythmes variés et riches, allant du salegy au reggae, le tout imbibé d’une touche de modernité.

Sur sa page, Drwina, auteur-compositeur et interprète et non moins leader du groupe revient dans le passé. « Le 20 septembre 2019, notre tout premier concert se tenait à l’Is’art Galerie, nous ne nous attendions pas à autant de monde, l’émotion était là. Et ce sera avec cette même émotion que nous vous donnons rendez-vous au même endroit, un an après, pour célébrer le premier anniversaire du groupe Drwina, ensemble. » Un moment qui marquera certainement un tournant dans cette aventure musicale car « il y a un an de cela, j’ai quitté ma ville natale, Diégo-Suarez, pour partager ma musique avec les Tananariviens » enchaîne-t-il. « Je suis parti le cœur lourd mais avec beaucoup d’espoir. Mon groupe et moi sommes passés par plusieurs épreuves, mais la plus dure a été le confinement. A l’aube d’une nouvelle saison culturelle qui, espérons-le, sera bientôt loin de la crise sanitaire, je souhaite partager ma joie avec vous». Un premier concert post-confinement qui prédit des retrouvailles chaleureuses.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.