Mozika mafana : Black Sandrios sur les traces de Black Nadia

Pour Black Nadia, la relève est assurée avec Black Sandrios.

Une gueule d’ange, de l’énergie à revendre et de la bonne musique, de quoi faire affrioler les amateurs de mozika mafana. Marchant sur les traces de sa mère, le jeune Black Sandrios vient de faire son tout premier pas en tant que chanteur. Si Black Nadia a partagé certaines vidéos dévoilant un petit danseur plutôt doué, c’est au micro que son ainé s’essaie dorénavant.

Sans chercher midi à quatorze heure, Black Sandrios adopte le même style que sa maternelle. Du coupé-décalé, teinté d’afrobeat, et un rythme endiablé, il s’adonne à des pas de danse aux mille couleurs, dégageant cette énergie qu’il partage aisément, tel un fier lionceau. Dans « Anakidou », le petit garçon affirme être la relève assurée de Black Nadia. Et à voir la réaction des inconditionnels, il semble avoir les atouts nécessaires pour y parvenir. Fait du même moule, il raconte dans ses paroles que la musique se transmet de génération en génération, et il l’a hérité de sa maman. Le petit blindé, comme on l’entend si bien dire, récolte plus de 25 mille réactions sur Facebook quelques heures à peine après la mise en ligne de son clip. Si Black Nadia affirme que Black Sandrios continue ses études étant donné son jeune âge, elle a fait savoir qu’il a travaillé sur cette chanson pendant le confinement. Une passion partagée avec sa mère qui ne lui fera certainement pas défaut.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.