Régulation des médias : « Mampirintsagna Euro » de Onilahy BMS, censuré

La chanson paillarde de Onilahy BMS fait jaser sur les réseaux sociaux.

Troisième chanson à être censurée cette année, « Mampirintsagna Euro » de Onilahy BMS rejoint ainsi la liste avec « Drakohely » de Rijade et « Sambôra amin’ny bongany » de Zukkie Kardinaly.

Une semaine après l’affaire « Sambôra amin’ny bongany », c’est au tour de « Mampirintsgna Euro » de Onilahy BMS de se faire censurer par le Ministère de la Communication et de la Culture. D’après le communiqué, les paroles portent atteintes aux valeurs communes du « soatoavina malagasy » ainsi qu’aux bonnes mœurs.

A écouter les paroles, cette chanson ne s’éloigne pas réellement des autres titres de Onilahy BMS, bien connu pour ses textes sans langue de bois à l’instar de « Il faut gâter madame » et « Miaro vanio ». Adepte des textes paillards, il n’hésite pas à verser dans la satire, limite vulgaire, qui pourrait effectivement heurter les oreilles des plus sensibles. Dans ce titre à scandale, le chanteur originaire de Sava, aussi direct qu’il est, use de mots peu conventionnels dans le langage soutenu malgache. Toutefois, il faudrait consulter l’avis des sociolinguistes malgaches qui ont les compétences de juger.

Avec toutes les chansons anti-romba à Madagascar, on censure les unes et on garde les autres… A un moment donné, il faudrait avoir l’esprit ouvert car si cela continue, nos chanteurs ne pourront plus exprimer librement leurs inspirations.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.