Vendredi joli

Gafunk de Nully à l’Isart Galerie

Nully Ratomosoa signera un retour attendu avec impatience par les inconditionnels.
Ce soir à 19 heures à l’Is’Art Galerie, Nully GaFunk mettra le feu. Plus en forme que jamais, Nully Ratomosoa se fait une soirée musicale à la GaFunk. Evidemment, le jeune homme sera accompagné de ses complices de scène. Nully Ratomosoa reprendra encore les morceaux de « Misarangotra ». Signifiant simplement « s’accrocher », ou plus précisément, « s’accrocher à la musique », afin de pouvoir se dégager un peu des routines de ce monde sans pitié, tout en inclinant les oreilles des mélomanes vers un suave mélange de jazz-funk ; avec de la musique traditionnelle malgache épicée par le gros son de la basse, qui va assurer certainement une nouvelle couleur de fusion musicale pour une ambiance exceptionnelle.

Taxibe Antanimena

Samoela sera armé de sa guitare

Pourquoi changer une formule qui gagne ? Samoela en dira autant. Avec son « zara revy masaka be » le chanteur à texte enchaîne les soirées pour le plus grand bonheur de ses inconditionnels. Ce Vendredi, il mettra l’ambiance au TaxiBe Antanimena. Exit les danses « mafana » et place à l’ambiance bon enfant, histoire de sortir des sentiers battus de la « mozika tropikaly » dans les lieux. Comme d’habitude, Samoela entraînera son public dans son petit monde à lui en sillonnant les années épiques de ses dix albums à travers des morceaux comme « Ikalakely », « Soly », « Havako mamomamo ». Evidemment, ses opus tels que « Mampirevy » et « Radion’ambanivolo » seront également à l’ordre du jour. Toujours accompagné de ses complices de scène, il partagera avec son public cette musique exaltante qui a su s’imposer au fil des ans.

 

Tence Mena s’invite au Jao’s Pub

Après son cabaret au Taxi-be qui s’est déroulé à merveille, le 17 septembre dernier, Tence Mena s’invite au Jao’s Pub ce soir. Compositeur-interprète, Lady Boss propose une heureuse rencontre de sonorités musicales mala et africaines. Accompagnée de musiciens chevronnés, elle séduit un large public par ses « lyrics » féministes. Connue par son salegy « Tsatotsatoko » au début de sa carrière, désormais, Tence Mena est une chanteuse malagasy qui touche à tous les genres musicaux. La musique n’a pas de frontières ni de limites, tel est le slogan de cette formation de Diégo-Suarez. Alors, elle fait de la variété, de l’afro-zouk, afro-dance, du salegy, du coupé-décalé, et même du trap. Elle interprètera également son nouveau morceau sorti récemment, tsy « miantoko Jombla ».

La percussion d’Olombelo Ricky résonnera au Piment Café

Certes, les années ne l’ont pas épargné. L’âge a fait son effet, sa barbe vire en poivre et sel, mais n’empêche…sa musique est toujours aussi exquise qu’à ses débuts. Contrairement à celle des jeunes d’aujourd’hui, la sienne n’est pas éphémère mais est faite pour durer. Elle est de celle qui traverse les années. Olombelo Ricky, ce soir à 19 heures au Piment café, prouvera qu’il est toujours au top de sa forme. D’ailleurs, sa place est toujours sur scène, et il n’a rien à envier à la nouvelle génération.

« Hozaraiko », « Adinony ianao », « Tsy mety milaza seront dans le répertoire. Une occasion pour les fans de le retrouver en chair et en os !

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.