Recherche : 8 000 ans d’extinction de la mégafaune malgache : l’Homme en cause

Une projection picturale de l’oiseau éléphant, dernier survivant de la mégafaune malgache.

D’après des chercheurs chinois de Xi’an Jiaotong, les « premiers Malgaches » auraient causé l’extinction de la mégafaune de l’île.

Des récentes recherches sur la mégafaune malgache, menées par des universitaires de Xi’an Jiaotong, confirment l’impact humain sur l’extinction des espèces géantes qui peuplaient Madagascar. Les résultats de leurs recherches ont été dévoilés au public le 20 octobre et publiés en avance par la revue Science Advances.

Il y a 1 500 ans, les derniers lémuriens, les tortues géantes, les oiseaux éléphants, les hippopotames nains et bien d’autres espèces, disparaissaient définitivement de la Grande Île. Ils auraient vécu depuis des dizaines de milliers d’années aux côtés des hommes, dans le Sud-Ouest de la région de l’Océan Indien, aux Mascareignes et à Madagascar. Des espèces qui auraient résisté à de nombreuses vagues de fléaux naturels.

Huit millénaires. Dirigée par Hanying Li, l’équipe chinoise a ainsi prouvé que la main de l’Homme aurait provoqué leur extinction. Chasse à outrance, culture sur brûlis ou encore dégradation de leur habitat à cause de la déforestation… Tout cela a rendu Madagascar inhabitable pour ces animaux.

Afin de mener à bien leurs recherches, les universitaires chinois ont analysé des dépôts trouvés sur des gisements de minerais, conservés dans des grottes dans l’archipel des Rodrigues. Ce sont 8 000 années de bouleversement régional et d’extinctions qui ont été révélées, renforçant au passage les recherches d’autres scientifiques sur la présence humaine à Madagascar il y a des millénaires.

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. je vous cite une blague,entendue à Madagascar….ne vous fâchez pas, c’est une blague.. les anges reprochaient à Dieu son égoïsme … car il s’était réservé son petit coin de paradis sur terre…Madagascar….un climat agréable, pas d’animaux dangereux, bordé de toutes parts par des mers chaudes… une végétation riche (ils parlaient d’avant )… mon Dieu dirent-ils en choeur, vous auriez pu mettre un petit inconvénient !….Dieu fronça les sourcils, réfléchit en moins d’une seconde ( c’est Dieu) et créa le malgache …

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.