Evènement : « Novemberock » au rendez-vous

Dans le microcosme du rock malgache, le mois de novembre est une période haute en couleurs.

Si les rendez-vous multiples enrichissent la programmation culturelle, le Novemberock fait partie des incontournables. Depuis huit ans, Rheg fait de l’évènement le « rendez-vous » du milieu. Cette année ne déroge pas à la règle en dépit de la situation actuelle. Prévu se tenir le 29 novembre, l’évènement aura lieu à l’IKM Antsahavola avec les sympathisants du groupe Rheg.

Au programme, live intégral du groupe initiateur. « Evidemment, on sera en collation avec les inconditionnels du rock avant le décollage » avance Rega Rakotonirina, leader du groupe « c’est une tradition dans Novemberock car c’est l’occasion de rentrer en contact direct avec nos amis, nos proches et bien sûr le public. Ce genre de contact est fondamental car nous voulons garder cette proximité avec les gens qui aiment notre musique », relate-t-il.

Pourquoi un live intégral, tout simplement parce que les brèves apparitions pendant l’année ne permettent pas de tout déballer, de ce fait, c’est à travers Novemberock que le groupe joue ses titres phares et toute la panoplie. « Nous avons écrit et composé depuis la fin de la décennie 90… il y a au moins une cinquantaine de titres dont certains restent inédits.», comme toujours, Rheg fait honneur à des jeunes ou des groupes de vieux loups qui ornent la scène avec eux, toutefois, cela reste des participations spontanées sans présence officielle.

Changement. Tout au long de ces vingt ans de scène, Rheg fait peau neuve tout en restant fidèle à son image. Toujours selon le leader, « comme j’évolue maintenant avec de nouveaux membres, plus jeunes et plus énergiques. Cette 8e édition s’ouvrira avec un set brutal mais très technique. Nous travaillons dur afin d’offrir du deathrash… un mélange de voix caverneuses et de hargne sur une mélodie bien recherchée. Nous voudrions attirer de nouvelles franges de public C’est ainsi que nous nous efforçons de proposer des titres répondant aux attentes du public de plus en plus jeune. » Le groupe observera une pause entre deux set de Heavy metal violent afin de revisiter les vieux titres de blues, de slow et du swing rock. Le tout se fera en douceur avant de reprendre le registre Emmorheg, des titres exhibitionnistes comme on les qualifie. Avec du nerf, de la vocifération, de l’adrénaline, bref, une prestation spectaculaire et musclée.

Actuellement, le groupe est composé de Titan à la batterie. Benjamin du groupe, il apporte beaucoup grâce à sa technicité et sa puissance de frappe. Hubb fait de la rythmique. Il est chargé d’inonder la musique de riff bien gras, saccadé et grésillant, il fait aussi de la deuxième solo. Jaykee quant à lui est le soliste. Une bête de scène qui donne du spectacle et fort d’une grande expérience en dépit de son jeune âge. Tsila, le bassiste, est un habitué du milieu. Et enfin Rega au micro. Fondateur du groupe, il est la voix de Rheg et prend de temps à autre sa guitare en accompagnement.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.