Festival des lumières : Diwali célébré en toute convivialité    

Diwali a rassemblé de hauts dignitaires de la Grande-île samedi.

La lumière qui unit est l’ardeur qui brûle dans les cœurs qui fait de Diwali la fête indienne la plus populaire, célébrée samedi

Diwali est la fête de la lumière qui a lieu chaque année en octobre ou en novembre selon le calendrier lunaire. Tombée le 14 novembre, la fête la plus populaire de l’Inde a été célébrée en toute convivialité samedi. A Madagascar, c’est à la résidence de l’ambassadeur de l’Inde à Analamahitsy que le festival des lumières a eu lieu. Les « Dyias », les bougies et les lampes ont été allumées en présence de plusieurs ambassadeurs et consuls d’autres pays, de représentants du gouvernement et de hautes personnalités de la communauté indienne.

Pour l’ambassadeur de l’Inde, Abhay Kumar, la célébration de cette année a  été significative d’autant que c’est la première fois que Diwali a été fêté avec la participation de hauts dignitaires de la Grande-île, qui récence environ 20.000 membres de la diaspora indienne. Cette réjouissance rassemble les membres de toutes les confessions, sunnites, Borhas, khojas, Ismailis… démontrant ainsi l’essence même de la fête qui rassemble qu’est Diwali.

Les invités ont eu le privilège de s’évader, en les transportant en Inde le temps d’une soirée, à travers de bonnes musiques, de démonstration de danses, des tenues d’apparats et de mets succulents qui font la renommée de la culture indienne. Par ailleurs, plusieurs personnalités présentes se sont jointes à son excellence Abhay Kumar quand vint le moment d’allumer les « dyias », les bougies et les lampes de terre installées pour l’occasion de toute part dans la résidence. Ces lumières symbolisent la victoire de la lumière sur les ténèbres, de l’espoir sur le désespoir et du bien sur le mal.

A savoir que dans la mythologie indienne, Diwali marque le retour du dieu Rama, après quarante ans d’exil et de lutte contre les démons du mal. Pour lui faire honneur, les villageois ont tracé une route de lumière en alignant des « dyias » sur son chemin, afin de marquer ce retour triomphant ? D’où le nom Diwali, le festival des lumières. Un moment de réjouissance pour les Indiens du monde entier.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.