Festival Photographie : Samuel Aranda, un photographe objectif

Les clichés de Aranda exposés dans le hall de l’AFT.

Ses photos sont également exposées dans le hall de l’Alliance française. Il a beaucoup voyagé. De l’Asie en Europe en passant par l’Afrique, ses clichés ont séduit des millions de visiteurs.

Samuel Aranda est né en 1979 à Santa Coloma de Gramenet, Barcelone, Espagne. Quand il avait 19 ans, il a commencé à travailler comme photojournaliste pour El Pais et El Periódico de Catalunya. Quelques années plus tard, il s’est rendu au Moyen-Orient pour couvrir le conflit israélo-palestinien pour l’agence espagnole EFE. En 2004, il a rejoint l’Agence France-Presse, couvrant de multiples conflits et questions sociales en Espagne, au Pakistan, à Gaza, au Liban, en Irak, dans les Territoires palestiniens, au Maroc et au Sahara occidental. En 2006, Aranda a remporté le Prix national espagnol de la photographie de l’association photojournaliste ANIGP-TV pour un reportage sur les immigrants africains qui tentent d’atteindre l’Europe. Les images ont également été présentées à Visa Pour L’Image et dans un documentaire de la BBC. Plus tard cette année-là, il revient à la pige. Depuis lors, son travail a inclus des projets sur la mer d’Aral en Ouzbékistan, les questions sociales en Inde, l’indépendance du Kosovo, l’Afrique du Sud avant la Coupe du Monde, le conflit en Colombie, le conflit entre la Moldavie et la Transnistrie, les enfants des rues à Bucarest et la mafia Camorra à Naples. En 2011, Aranda a commencé à couvrir les révolutions en Tunisie, en Égypte, en Libye et au Yémen. Son travail sur cette question, à ce jour, a été affiché dans une exposition à l’Institut Cervantes à New York et présenté sur les photos 2011 de l’année par le New York Times.

En ce moment, Aranda travaille comme pigiste pour le New York Times et El Magazine de La Vanguardia, entre autres. Aranda est actuellement basé en Tunisie et est représenté par Corbis Images.

Recueillis par Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.