Festival : La tradition Bara à l’honneur avec Sar’nao

Le prochain arrêt du festival Sar’nao sera à Toamasina.

Le festival sar’nao continue son périple. Il débarque à Ihorombe après avoir sillonné la région des Hautes terres centrales. La cérémonie d’ouverture a été assistée par des hauts dignitaires de la région, notamment le gouverneur d’Ihorombe, Nomenjanahary André Tafita Sareine, et le maire de la ville d’Ihosy, Nambo Emilson.

Démocratisation du secteur culturel, sensibilisation Coronavirus par le biais de la photographie pour éviter la deuxième vague, Valorisation de la culture Bara, tels sont les objectifs de l’évènement.

Une exposition photographique itinérante « Images innées de la covid-19, Focales croisées » de Mamyrael et Dave Fangitse, effectuée à Tsarafaritra Tsimbazaza Antananarivo le 24 au 28 novembre dernier, a été représentée en plein air au centre-ville de la région Ihorombe à Ihosy, autour de la clôture du Kily Be. Puisque le Festival Sar’nao est en étroite collaboration avec la Direction Régionale de la Communication et la Culture Ihorombe et l’Association des Femmes FIVEMITA (Fikambanan’ny Vehivavy Miray Tanakompania), des clichés des coiffures et de mode vestimentaire Bara y sont exposés. Durant trois jours, du 7 au 9 décembre, la région Ihorombe a été animée d’une « ambiance photographique ». Une occasion pour les artistes locaux d’exposer leurs œuvres et de rencontrer des passionnés de la photographie. Clôturé en beauté hier, le Festival Sar’nao continue sa tournée. Le prochain arrêt de sa caravane à Toamasina sera du mercredi 16 au vendredi 18 décembre prochain.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.