« Territoire nomade » : Regard sur la jeunesse africaine autour de son territoire

Harivola Rakotondrasoa fait partie des valeurs sûres de la danse contemporaine malgache.

Presque dix mois maintenant que des artistes de tous horizons participent au projet culturel #meinOrt. Parmi les vidéos les plus pertinentes se trouve « Territoire Nomade ». Mettant en scène les chorégraphes Mahery Ranaivoson et Harivola Rakotondrasoa, la vidéo de cinq minutes est une mise en lumière sur le projet collectif avec des artistes guinéens et des partenaires internationaux. Le projet est un regard sur la jeunesse africaine autour de son territoire sur une proposition artistique dynamique et rythmique. Une vitrine sur le cirque et les deux cultures guinéenne et malgache.

Mais avant tout, Territoire nomade est un hommage à tous les artistes dans le monde qui ont été touchés par cette pandémie. Continuer à pratiquer son art dans cette condition marque la volonté de rester solidaire et engagé». C’est sur fond du Lac Anosy, sur le jardin public que le duo s’adonne à une chorégraphie aussi recherchée et transcendante. Mahery Ranaivoson et Harivola Rakotondrasoa étant deux artistes dont les notoriétés sont déjà faites dans le monde de la danse malgache, le projet, la chorégraphie est une osmose de modulation et un concentré artistique qui reflète une conjugaison culturelle de l’Afrique.

Impacté par la Covid-19, ce projet est en suspens depuis août 2020, cependant, les artistes ont pu travailler dans un espace créatif en ligne où les discussions et les échanges se font entre collaborateurs. Pour ce faire, un artiste guinéen présentera un spectacle à Nantes, accompagné des vidéos faites par les deux groupes en Guinée et à Madagascar. A l’issue de cette collaboration, une résidence et des représentations sont prévus à Madagascar, en France et en Guinée pour les deux prochaines années à venir.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. qui paie tous ces déplacements ??? surement pas les quelques spectateurs qui assistent à ces représentations….

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.