Projet culturel : Malala Ramahatafandry se penche sur un film d’animation d’Ikotofetsy & Imahakà

Malala, auteure-réalisatrice et productrice ; et Njara Tahiry, illustrateur, sont les artistes derrière les personnages dans Malgache pour toute la famille.

Les aventures des deux jumeaux Ikotofetsy et Imahakà figurent parmi les histoires les plus connues à Madagascar. L’auteure et réalisatrice Malala Ramahatafandry prépare un film d’animation 3D de la légende des jumeaux maudits dans le cadre d’un projet rattaché au programme Malgache pour toute la famille. Ce programme vise à faciliter l’apprentissage de la langue malgache et l’accès à la culture locale à travers une plateforme de streaming où sont accessibles divers films d’animations 2D et 3D. Pour Malala Ramahatafandry, Madagascar est très riche culturellement mais ne bénéficie pas d’assez de visibilité, d’où tout l’intérêt de ce projet. Pour le synopsis de ce long-métrage, l’auteure a écrit qu’il s’agissait de : « l’histoire de deux jumeaux séparés à la naissance, Ikotofetsy adopté par une famille modeste de mpanao hira gasy (groupe de chanteurs folklorique malgache) à Antananarivo, et Imahakà adopté par des gens nobles de Fianarantsoa. 16 ans plus tard, par concours de circonstances, leurs chemins se croisent et quand le destin s’en mêle, ils tombent sur Rondro, une jeune Fille Antandroy qui s’est enfuie loin de chez elle pour fuir un mariage forcé. Du jour au lendemain, leur vie bascule. Toute une aventure et de grands périples les attendent. ». 

Pour l’instant, le film n’est pas encore terminé et attend la contribution de tout un chacun dans sa réalisation. Un appel à financement a d’ailleurs été lancé sur la plateforme Ulule où Malgache pour toute la famille / Ikotofetsy sy Imahakà a recueilli jusqu’à présent une contribution totale de 1653 euros sur un objectif de 7600 euros.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.