Hakanto Contemporary : Une vingtaine d’artistes mis en avant dans « Ny fitiavanay »

Hakanto Contemporary célèbre et accompagne la créativité artistique à Madagascar

Consacré à la valorisation de la richesse de l’art contemporain malgache, Hakanto Contemporary, l’espace indépendant pour les artistes, sera lancé à l’international en octobre 2021. Pour ce faire, une grande exposition baptisée « Ny fitiavanay » mettra en avant une bonne vingtaine d’artistes, toutes disciplines confondues. Sous la direction artistique de Joël Andrianomearisoa, on y retrouvera Alizé, Jean Andrianaivo Ravelona, Philippe Gaubert, Harivola, Joan Paoly, Ludonie Velotrasina, Mat Li, Ndao Hanavao, Zahra Rabeharisoa, Fenosoa Rahajamalala, Viviane Rakotoarivony, Zoly Rakotoniera,  Michèle Rakotoson, Emile Ralambo, Rina Ralay Ranaivo, Maurice Ramarozaka, Antoine Ratrema, Fela Razafiarison, Ketaka Razafimisa, Rijasolo, Serge Henri Rodin, Samoëla et Vonjiniaina. Un patchwork artistique dans lequel photographie, poésie, musique, peinture, danse, théâtre… se conjuguent pêle-mêle pour donner un tout, un microcosme de l’art et du beau.

À savoir que Hakanto Contemporary est un lieu de rencontre pour les artistes et le public du monde entier. À part les programmes d’expositions collectives et individuelles qui valorisent des œuvres de l’ensemble de Madagascar et au-delà, le lieu culturel propose des espaces de résidence dédiés aux artistes. S’efforçant d’accélérer les échanges, de renforcer les compétences et de lancer des projets créatifs qui, à la fois, représentent et soutiennent la scène artistique locale. Créé en 2019, le Fonds de Dotation HY se donne pour mission de révéler l’effervescence de la scène artistique contemporaine malgache ici et ailleurs. Conscient que l’art et la culture sont des leviers essentiels de développement, le Fonds de Dotation HY encourage la créativité des futures générations. Ainsi,  Joël Andrianomearisoa supervise le développement et la conservation de Hakanto Contemporary depuis son inauguration, en février 2020, associant son rôle d’artiste et de militant pour la valorisation artistique et culturelle de Madagascar à l’international. Selon ses dires, “Ici à Madagascar, nous portons tous les rêves du monde.”

Figure de proue de l’art contemporain malgache, Joël Andrianomearisoa  a représenté Madagascar à la 58e Biennale di Venezia en 2019. En tant que défenseur de la culture, il a fondé 30 et Presque-Songes en 2007 et  2011, un projet multidisciplinaire consacré aux œuvres du poète malgache Jean-Joseph Rabearivelo. Ses premiers pas remontent au milieu des années 90, alors qu’il avait à peine 18 ans. Il sollicite de nombreux supports, de la couture au design, de la vidéo à la photographie, de la scénographie à l’architecture, des installations aux arts plastiques. Probablement,  c’est de là qu’il tire une œuvre polyphonique qui envahit tout l’espace sensible de chacun. Il fait partie de cette première vague pionnière d’artistes contemporains malgaches, tout en participant activement au développement culturel et artistique.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire