Kianja Analamaitso : Du rock à profusion avec Rheg

Pour ses 21 ans, Rheg signe un concert à succès notoire. Hier, le Kianja Analamaitso Analamahitsy a accueilli les adeptes du heavy metal. Entre les passionnés et les rockeurs professionnels de la capitale, le public est sur la même longueur d’onde que la bande à Reg. Entre ses cinq albums, les inconditionnels ont eu de la musique à revendre : de ses débuts avec « Raozy » à « Coronavirus », l’une de ses dernières chansons, en passant par « Fitsaram-bahoaka », « Victorious », « Emmorheg » sans oublier « Antsika ny rock », le titre même du show. Si sur scène, la bande  s’est déchaînée, tout en comptant les prouesses vocales du leader entre deux déhanchés à la Elvis, Jaykee, a tout donné pour haranguer le public par ses jeux de solo endiablés. Tsila a tout donné pour que la ligne basse soit audible et agressive .Hubb comme d’habitude a fait tomber une pluie de riff saccadés pour le grand bonheur des « headbangers ». En somme, Rheg a fait un grand saut dans le microcosme. Alternant douceur musicale et agressivité, le répertoire s’est avéré éclectique.  En quatre heures de show, ils ont eu le temps de confirmer leur agressivité dans un style montrant la subtilité de leur art. Signant le spectacle avec un look atypique, alliant muscle et voix douce, la bande a surtout touché la conscience du public avec les messages qu’ils ont fait… passer.

Zo Toniaina

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire