Centres de presse des pays ACP : Renforcer le professionnalisme des organes de presse

Les dirigeants de clubs de la presse et de centres de presse des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique se sont réunis à Kigali, les 20 et 21 octobre, pour un congrès fondateur qui s’est achevé avec l’adoption d’une Charte portant officiellement création de la Fédération des clubs de la presse ACP (FCP ACP).

Anny Andrianaivonirina, présidente du centre de « presse malagasy » a participé à ce congrès mondial et fait partie maintenant du conseil d'administration.
Anny Andrianaivonirina, présidente du centre de « presse malagasy » a participé à ce congrès mondial et fait partie maintenant du conseil d’administration.

La FCP ACP a pour objectifs de constituer un réseau de clubs ou centres de presse nationaux travaillant en collaboration en vue de renforcer la viabilité et le professionnalisme des organes de presse dans les régions ACP et de promouvoir la communication et la coopération intra-ACP ainsi que des partenariats avec des organismes internationaux similaires partout dans le monde.  Organisé conjointement par le Secrétariat ACP, le Club de la presse de Kigali et Brussels EU Press Club, le congrès des clubs de la presse ACP a été ouvert par le Prof. Anastase Shyaka, directeur du Conseil rwandais de la gouvernance (RGB). Des déclarations liminaires ont été ensuite prononcées par S.E. Michael Ryan, ambassadeur de l’UE au Rwanda,  M. Andrew Mold, directeur par intérim du Bureau régional pour l’Afrique de l’Est à la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique et M. Jaroslaw Wlodarczyk, Secrétaire général de l’Association internationale des clubs de la presse.
« Le Groupe ACP a pris des mesures concrètes pour renforcer ses relations de travail avec les acteurs non étatiques, au nombre desquelles figurent la création d’un Forum de la société civile ACP et la mise en place de plateformes de dialogue avec le secteur privé. Toutefois,  il n’existe à ce jour aucune structure analogue en ce qui concerne la presse et les médias des pays ACP. D’où la nécessité d’une « Fédération des clubs de la presse ACP », a déclaré le Chef de Cabinet au Secrétariat ACP, l’ambassadeur Mamour Alieu Jagne, qui représentait à cet événement le Secrétaire général ACP, S.E. Dr Patrick Gomes.

Vers la création d’une fédération en 2018. La FCP ACP devrait également constituer une structure-clé dans le cadre de laquelle le Groupe ACP, en tant qu’organisation, interagira avec les médias de ses pays membres, en sensibilisant l’opinion publique aux questions de développement ACP et ACP-UE. Un Bureau exécutif comprenant des représentants des régions Afrique de l’Est, Afrique australe, Afrique centrale et Afrique de l’Ouest, Pacifique et Caraïbes, a été désigné pour travailler d’arrache-pied au cours des prochains mois afin de faire progresser l’initiative. Le Bureau de coordination et d’appui des activités de la FCP ACP sera établi à Bruxelles pendant deux ans, à compter de 2017.  « Ce congrès, qui est la toute première de ce genre, a pour but de rassembler les clubs nationaux de la presse des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique en vue de créer une fédération faîtière des clubs de la presse ACP dynamique et viable…. Nous quittons ce congrès en laissant un message clair sur ce que nous voulons être, et revendiquons  notre place sur la scène internationale », a déclaré M. Gaspard Safari, Président  du Bureau exécutif par intérim et Président du Club de la presse de Kigali.

acp2Plus de 40 pays participants. Au cours de ces deux journées au Rwanda, plus de 40 participants, dont la plupart étaient des présidents et des directeurs de clubs ou d’associations de presse nationaux provenant des six régions du Groupe ACP, ont eu des débats animés sur leurs expériences de terrain, y compris les défis, les opportunités et les meilleures pratiques qu’ils ont recensées.  Les participants ont également réfléchi sur la structure de gouvernance, les mécanismes de financement et les activités de la FCP ACP, en recherchant les modalités susceptibles d’assurer à cet organe une efficacité et une viabilité optimales. Les travaux se sont achevés par l’adoption d’une charte qui détaille les objectifs généraux, les méthodes de travail de base et les structures de la Fédération.

Une Malgache dans le conseil d’administration.  Notre consoeur Anny Andrianaivonirina et non moins présidente du Centre de Presse Malagasy fait partie des 12 membres du Conseil d’administration. Le Bureau exécutif par intérim a été chargé de formuler des propositions qui seront soumises à la prochaine Assemblée générale prévue en 2018. Ils auront une réunion ce mois de novembre à Bruxelles dans le cadre de la 104è session des ministres ACPles 28 et 29 novembre prochain.

Les membres du Bureau exécutif de FCP ACP
M. Gaspard Safari (Président), Président du Club de la presse de Kigali
Mme. Anny Andrianaivonirina, Présidente du Centre de presse Malagasy
Mme. Jewel Forde, Présidente  de l’Association des médias de la Barbade et Représentante de l’Association des professionnels des médias  des Caraïbes
M. Anthony Newbold, Président du Club de la presse des Bahamas
M. Lance Polu,  Président de l’Association des journalistes de Samoa
M. Leni Dalavera, Président de l’Association des médias des Iles Salomon
Mr. Tom Mshindi , Rédacteur en chef au Nation Media Group (Kenya)
M. Josias Charle, Président du Club national de la presse d’Afrique du Sud
M. Abdou Gningue, Président du Club de la presse du Sénégal
M. Dave Agbenu, Secrétaire général de l’Association des journalistes du Ghana
M. Mahamat Abderamane Souleymane, Président de la Maison des médias du Tchad
M. Edouard Adzotsa, Secrétaire général de la Fédération syndicale des travailleurs de la communication de la République du Congo (Brazzaville)

Sur 47 pays participants, seules 6 femmes sont présidentes de centre de presse. Ici, les présidentes de centres de presse de Nigeria, Madagascar, Barbades, Tonga et Kenya.
Sur 47 pays participants, seules 6 femmes sont présidentes de centre de presse. Ici, les présidentes de centres de presse de Nigeria, Madagascar, Barbades, Tonga et Kenya.

Les pays ACP. Le Groupe ACP ou Afrique Caraïbes Pacifique compte 79 Etats membres dont 48 pays d´Afrique sub-saharienne, 16 des Caraïbes et 15 du Pacifique.
Afrique du Sud – Angola – Antigua et Barbuda – Belize – Cap Vert – Comores – Bahamas – Barbades – Bénin – Botswana – Burkina Faso – Burundi – Cameroun – République Centrafricaine – Congo (Brazzaville) – Congo (Kinshasa) – Iles Cook – Côte d´Ivoire – Cuba – Djibouti – République Dominicaine – Dominique – Erythrée – Ethiopie – Fidji – Gabon – Gambie – Ghana – Grenade – République de Guinée – Guinée-Bissau – Guinée Equatoriale – Guyane – Haïti -Jamaïque – Kenya – Kiribati – Lesotho – Liberia – Madagascar – Malawi – Mali – Iles Marshall – Maurice – Mauritanie – Micronésie – Mozambique – Namibie – Nauru – Niger – Nigeria – Niue – Ouganda – Palau – Papouasie Nouvelle Guinée – Rwanda – Saint-Christophe et Nevis – Saint-Vincent et Grenadines – Sainte Lucie – Iles Salomon – Samoa – Sao Tome et Principe – Sénégal – Seychelles – Sierra Leone – Somalie – Soudan – Suriname – Swaziland – Tanzanie – Tchad – Timor Est – Togo – Tonga – Trinité et Tobago – Tuvalu – Vanuatu – Zambie – Zimbabwe.

Dossier réalisé par Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire