Les sportifs malgaches à l’honneur, à La Réunion


Jacaranda

Basketteuses à l’image de Ange Rasoambolanoro et de Carole Mangalaza aux finalités de basket-ball NF3, jeunes nageurs et nageuses au tournoi de la CJSOI et rugbymen du FT Manjakaray étaient tous en action à La Réunion le week-end de la Pentecôte. Les sportifs malgaches même au-delà du territoire font l’honneur du pays.

Natation CJSOI : La 3e place pour Madagascar
Mamihaja et Ony avec leurs trophées.

La délégation malgache termine à la troisième place au classement des nations au tournoi de natation de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien (CJSOI) qui s’est tenu à La Réunion. Après la réclamation du clan malgache, le comité d’organisation et la Ligue régionale de natation de la Réunion ont reconnu que les nageurs malgaches se classent à la 3e place derrière La Réunion et l’Ile Maurice et devant les Seychelles. « Le comité d’organisation nous a présenté ses excuses, car il y a une erreur de comptage de points et les Seychelles ont été classés 3es. Il va nous envoyer le trophée de la 3e place » a indiqué le directeur technique national, Vola Razafindraibe. Dix jeunes dont cinq respectivement chez les filles et garçons ont participé à cette joute régionale réunissant les « avenirs » de cette discipline dans la région Océan Indien. La Grande Il a remporté deux trophées en argent. Il s’agit d’Ony Andrianaivo chez les filles nées en 2006 et Mamihaja Andriampenomanana du côté des garçons nés en 2005. Ony a totalisé un cumul de 3 610 points derrière la Réunionnaise Domitile Delannoy (4 347 points) et devant  Isea Jacquin de Maurice (2 578 points). Mamihaja a terminé deuxième avec un cumul de 3 728 points derrière le Réunionnais Payet Romain (4 394 points) et devant le Seychellois Nathan Nagapin (3 656 points).

Rugby – CCCOI : Manque d’expérience internationale pour FTM
L’équipe du FTM sur le pelouse de la Redoute.

En quête du second sacre à la Coupe des Clubs Champions de l’Océan Indien (CCCOI), l’équipe du Fitambaran’ny Tanoran’i Manjakaray (FTM) a échoué en finale aux dépens du Racing Sport de Saint-Paul le samedi 03 juin soir au Stade La Redoute de Saint-Denis, La Réunion. Dès la pause, l’équipe championne malgache a été menée au score par les Saint-Paulois par 5 à 0.  Les poulains de Guy Adolphe ont dominé la rencontre en jouant à demi-terrain.  A la reprise, les Saint-Paulois s’envolent au score par 11 à 0. A la 55e minute, Razafindrabe conclut un essai dont la transformation a été assurée par Mika Raharijaona, 11 à 7. RC Saint-Paul inscrit deux nouveaux essais et s’offre de la victoire par 21 à 7. « On manque d’expérience internationale. Nous ne sommes pas habitués à jouer la nuit et surtout avec les projecteurs. Le terrain est très glissant, ce qui a compliqué notre tâche» a fait savoir, Mika Raharijaona, capitaine du FTM.

Basket-ball : Carole Mangalaza remerciée et honorée
Carole Mangalaza avec les équipes participantes aux finalités NF3.

Elle a joué pendant neuf saisons au Championnat régional de la Réunion. Le dimanche 04  juin au Gymnase du Cotur du Port, Carole Mangalaza a été honorée par la ligue réunionnaise de basket-ball. Elle a été une joueuse, une capitaine, une icône, une référence, une amie et un ambassadeur pour le basket féminin réunionnais. « Je suis contente et fière de ce que j’avais donné au club, à l’équipe et au basket-ball réunionnais. Avec l’équipe, on a pu rehausser l’image du basket-ball féminin réunionnais surtout avec le titre de champion de France NF3 en 2015. Je partirai comblée et le cœur léger par mon expérience dans le basket qui a été une vraie aventure humaine » a-t-elle expliqué. Carole a à son palmarès neuf titres de championne de la Réunion et neuf coupes de la Réunion dont deux avec BCD Saint-Denis en 2008 et 2009 et les sept autres avec le Tampon Basket-ball depuis 2010, un titre de champion de France NF3 en 2015 et une médaille d’argent des Jeux des Iles de l’Océan Indien en 2015 avec la sélection malgache. Carole a pris sa retraite à l’issue de la finale.  Un nouveau défi l’attend si elle est décidée à le relever. Elle est sollicitée à la présidence du club. Une autre joueuse évolue aussi au sein du Tampon Basket-ball (TBB). C’est l’internationale Ange Rasoambolanoro, une joueuse qui brille au sein du club.

Dossier réalisé par Tanjona H

Share This Post

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz