Ny Rado Rafalimanana, un entrepreneur au service du dévelopopement



Jacaranda

Inscrit dans la course à la magistrature suprême, Ny Rado Rafalimanana est fin prêt avec son plan de développement alliant le Vatoeka et le Plan Marshall. Pour cela, il mise sur les jeunes, qui constituent plus de la moitié de la population malgache. Cet entrepreneur né veut donc mettre ses talents de négociateur et de businessman au profit de la population malgache, pour sortir enfin le pays de son extrême pauvreté. Portrait.

Entrepreneur dans l’âme, Ny Rado Rafalimanana l’est. Fondateur de Axius Holding Madagascar SA de 2003 à 2013, il s’est illustré dans le domaine du commerce au niveau international, et notamment aux Emirats Arabes Unies. Ny Rado Rafalimanana, marié et père de trois enfants, a obtenu son diplôme d’ingénieur en Intelligence Artificielle à l’université polytechnique de Madagascar. Puis en 2001, il a reçu un certificat en IT Management System AEIN à Singapour, ainsi qu’un certificat d’expert en technologies de l’information Wireless Breeze Com Technology, Technologie israélienne France. Depuis, il collectionne les certificats dans le domaine du business, dans divers secteur d’activités et dans divers pays dont l’Allemagne et les Emirats Arabes Unies.

Après avoir longtemps dirigé Akius Holding Madagascar SA, il est passé co-président de l’Afro Arab Corportation Madagascarn en partenariat avec ADCAR Group of Abu Dhabi durant trois ans, de 2010 à 2013. De 2003 à 2013, il est le président du Sunix Agency, un représentant de Airstar Light. En 2013, il devient de président du Madagascar Fishermen Cooperative Association, un project entre Hyper-cooperative Dubai et Madagascar. De 2008 à 2012, il est le président fondateur de New Generation of Malagasy Businessman, et de 2010 à 2012, il est l’ambassadeur malgache du GLOBAL FOUNDATION WEEK ENTREPRENEURHSIP aux Etats-Unis. De 2008 à 2012, il a été le consul honoraire de Madagascar aux Emirats Arabes Unies. Depuis toutes ces années donc, il travaille étroitement avec des entreprises à Dubai, à Singapour, en Allemagne, en Inde, en Chine, en Afrique et en France. Et avec son parcours, il a de quoi être fier !

 Ny Fanahy no Maha Olona

Aujourd’hui, Ny Rado Group International est un grand groupe qui travaille dans 16 pays d’Afrique. Et le volet social est un domaine très important pour l’entrepreneur. C’est donc à travers l’ONG Ny Fanahy no Maha Olona que Ny Rado Rafalimanana effectue ses actions solidaires et caritatives, notamment en apportant des vivres aux sinistrés des divers cyclones qui ont touché la Grande Île. Fondée en 2013, cette organisation a pour objectif de reconstruire Madagascar en mettant en avant l’esprit d’unité, notamment en apportant une nouvelle vision pour le développement de Madagascar à travers un état d’esprit fondé sur le principe du soatoavina malagasy Ny Fanahy Maha Olona. Ny Rado Rafalimanana en est le président d’honneur, et a choisi comme devise « Tirer les leçons d’hier, pour améliorer le présent et développer l’avenir. » Dans cet état d’esprit, l’organisation a pour vocation de développer Madagascar en évitant les erreurs du passé tout en avançant pour que les Malgaches aient un futur meilleur. Aussi, plusieurs activités sont mises en oeuvre dont l’appui aux études, la conception et la mise en oeuvre des projets de société et économiques dans les principaux secteurs d’activités de Madagascar et dans toutes les régions de l’île. L’organisation est donc basée sur cette philosophie du « Fanahy no maha olona », et est axé autour de plusieurs règles : le respect mutuel, la tolérance, l’unité dans la diversité, la conviction, la volonté, la persévérance, le sens de service et l’amour pour la patrie. Le tout associé à la recherche du progrès, l’évolution technologique, la recherche et le développement, l’innovation et la créativité, pour lutter contre la pauvreté, et lancer la croissance et le développement économique, en vue de faire développer le pays.

Vatoeka moderne

Disqualifié lors des présidentielles de 2013, Ny Rado Rafalimanana n’a pas pu se présenter. C’est donc avec encore plus de motivation que l’entrepreneur se présente cette année, armé de ses programmes de développement et de ses relations internationales pour mettre en œuvre ses plans de développement. C’est donc sous les couleurs du parti Fomba qu’il se présente. Un parti politique originaire de la région SAVa, dont son épouse est originaire. Un parti politique fondé principalement par les enseignants des universités du triangle du Nord. Déjà en 2013, Ny Rado a déjà mis en place son propre Plan Marshall. « Un plan Marshall car selon moi, tout est détruit, tout est à refaire, dans tous les secteurs » explique le candidat. « Que ce soit dans le secteur économique, santé, agriculture, le statut des fontionnaires« . Une vision légèrement modifiée en 2018 alors qu’il est enfin candidat à la course à la magistrature suprême. « Mais avec le temps, et après mûre réflexion, je me suis rendu compte qu’apporter un modèle de développement étranger n’est pas ce qui peut sauver Madagascar. Il faut constater, et recueillir les réels besoins des populations et du pays. C’est ainsi que j’ai découvert le programme de Ratsimandrava, Vatoeka. J’ai donc mélangé les deux, le Vatoeka et le Plan Marshall, en somme, un Vatoeka modernisé« . Ny Rado Rafalimanana veut souligner que ce qui importe pour lui c’est d’abord « l’Homme ». Car la première richesse de Madagascar, c’est son peuple. Puis, la revalorisation des valeurs culturelles malgaches.

Vu la situation actuelle, et les difficultés dont le pays et la population malgache font face, il y a les priorités des priorités pour le parti ‘Fomba’ : un habitat décent, mais aussi et surtout la lutte contre l’insécurité alimentaire. Ensuite, la lutte contre l’insécurité, puis le master plan, ou la création de nouvelles villes dans les 119 districts de Madagascar, évitant ainsi l’exode rural. Cela permettra de faire tourner l’économie, et d’améliorer les conditions de vie des Malgaches.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Il fait partie du fjkm oui où non

  2. On attend de celui qui est nouveau comme lui , peut être il va faire sortir nôtre pays dans une extrême pauvreté

  3. « Négociateur et businessman »?
    Négocier avec qui?
    Quoi faire business? pour faire sortir Madagascar de la pauvreté?
    Projet trop superficiel. Construire, bâtir… alors que les Malagasy sont pauvres à l’intérieur…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.