Dax Arohasina Andrianarimanana Un vrai moteur

Jacaranda
Dax Andrianarimanana a franchi un autre palier au sein de « Kaiser Chiefs ».

Dax, de son vrai nom quoique un peu long pour ses coéquipiers sud-africains du « Kaiser Chiefs », Arohasina Andriamirado Andrianarimanana, fera le job pour permettre aux « Barea » d’avoir ce meneur qui leur faisait jusqu’ici défaut.

Le moins qu’on puisse dire c’est que l’air de l’Afrique du Sud lui sied à merveille. Et s’il n’est pas utilisé à plein temps par le coach, ce n’est pas parce qu’il n’a pas du talent, bien au contraire, mais c’est tout simplement à cause d’une sévère concurrence.

Difficile en effet pour Dax de s’imposer au milieu de terrain du « Kaiser Chiefs » avec l’expérimenté Zimbabwéen Willard Katsande et plus encore avec le Sud-Africain Zuma Dumisani. Heureusement pour Dax, le public commence à le connaître et à l’apprécier. Ce qui n’est rien dans un championnat aussi relevé avec des clubs truffés de professionnels issus de quatre coins du monde.

Dax sera encore meilleur si Nicolas Dupuis consent à faire entrer à ses côtés Baggio, son ancien coéquipier de « Fosa Juniors ». L’un des rares joueurs en qui il a confiance car les deux hommes se retrouvent toujours dans des moments difficiles. Un atout certain car Dax est encore plus dangereux en retrouvant toute sa confiance auprès des amis avec qui il s’entend très bien.

C’est d’ailleurs le secret de sa réussite chez « Fosa Juniors » où il a côtoyé tous ses anciens amis de « Tana Formation », le club de son début. Santatra, Doda et Elefoni font partie de ceux qui savent utiliser au mieux le potentiel de Dax pour l’amener à marquer des buts ou à faire des passes décisives.

Le principal atout de Dax est d’être en bons termes avec le grand patron du « Kaiser Chiefs », Kaiser Mountang, l’ancien professionnel d’Atlanta en MLS.

Se sentant en sécurité au « Kaiser Chiefs », Dax donne la pleine mesure de son potentiel pour monter en grade tant au niveau du staff que du public.

Le risque à prendre pour « Kaiser Chiefs », c’est qu’il ne manquera pas de taper dans l’œil des sélectionneurs des grands clubs européens. Et dans ce domaine de l’argent-roi, il serait difficile pour son club de le garder.

Dossier réalisé par Clément RABARY

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.