Affaire 16 milliards : Une dizaine de personnes à enquêter au Trésor et au ministère des Finances

Jacaranda
Les employés du Trésor Public ont pris l’initiative de mener une grève de dénonciation et d’avertissement ce jour. (Photo d’archives)
Les employés du Trésor Public ont pris l’initiative de mener une grève de dénonciation et d’avertissement ce jour. (Photo d’archives)

C’est la troisième fois qu’il y a eu une tentative de déblocage d’une somme considérable au sein du Trésor mais tout a été échoué grâce aux dispositifs pris par le Trésor.

Après l’enquête du directeur général du Trésor et du secrétaire général du ministère des Finances concernant la tentative de déblocage de 16 milliards d’Ariary au niveau du Bureau du Cadastre Minier de Madagascar (BCMM), ils sont tout de suite relâchés par la Brigade de la Gendarmerie de Fiadanana. Par contre, moins d’une dizaine de personnes travaillant au sein du Trésor Public et du ministère des Finances seront encore convoquées pour être enquêtés, a fait savoir le premier responsable de cette brigade de la gendarmerie.

Budget autonome. De leur côté, les employés du Trésor Public  ont pris l’initiative de mener une grève de dénonciation et d’avertissement ce jour pour contester le harcèlement et l’intimidation à l’encontre de leur directeur général. En effet, « cette affaire 16 milliards d’Ariary ne concerne même pas notre direction étant donné que le BCMM est un établissement public ayant un budget autonome géré par un ordonnateur avec un agent comptable. Le Trésor Public gère uniquement le budget général de l’Etat. Cet agent comptable du BCMM, nommé par la direction de la Comptabilité Publique sous tutelle de la direction du Trésor, a juste demandé conseil au niveau de son supérieur hiérarchique pour la conduite à tenir face  à une pression d’un haut responsable au niveau d’une autre institution pour débloquer ce fonds de Ar 16 milliards. Le nom du directeur général du Trésor a été évoqué comme quoi il aurait donné son accord alors que c’est tout à fait le contraire. Il a conseillé l’agent comptable via le directeur de la Comptabilité Publique de mener ses investigations et de suspendre le déblocage du 16 milliards d’Ariary, et ce, malgré la pression d’une haute personnalité », ont-ils dénoncé. D’ailleurs, le premier responsable du Trésor ne cesse de dénoncer les mauvaises gouvernances de l’administration surtout en cette période de Transition.

Troisième fois. De source toujours au niveau du Trésor Public, c’est la troisième fois qu’il y a eu une tentative de déblocage d’une somme considérable au sein du BCMM mais tout a été échoué, grâce aux dispositifs pris par le Trésor. Les employés de ce département rappellent également que le décaissement d’un fonds public nécessite une procédure normale conformément à la réglementation en vigueur et non pas via une pression d’un responsable d’en haut lieu. Et en revenant sur la grève de dénonciation et d’avertissement du personnel du Trésor Public, des fonctionnaires n’ont pas caché leurs inquiétudes de ne pas pouvoir percevoir leurs salaires via les bons de caisse si cela va perdurer.

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post