Energie : Bouleversement engendré par les découvertes



Jacaranda

Les découvertes récentes dans le domaine du pétrole et du gaz en Afrique ne pourront continuer à avoir une influence positive sur les économies locales que si les fournisseurs, prestataires de service et autres entreprises africaines locales, possèdent les moyens nécessaires pour répondre à cette croissance, a soutenu Steve Harley, président du secteur de l’énergie de DHL Customer Solution & Innovation. « Les prévisions annoncent la poursuite de la croissance en matière d’approvisionnement en pétrole en Afrique pour les 25 prochaines années, avec des taux de croissance pour cette période situés entre 0,5 million et 2,0 millions de barils par jour. L’Afrique devra s’adapter si elle veut arriver à continuer à satisfaire la demande, elle devra également faire évoluer les tendances dans ce secteur hautement compétitif », a avancé le spécialiste. Par ailleurs, il faut noter que l’augmentation de la consommation de pétrole est plus élevée en Afrique.  Cette croissance a atteint 5% l’année dernière, contre 1% pour le reste du monde. Il faut croire que cette hausse est en corrélation positive avec l’intensité des activités économiques, raison pour laquelle, le continent a également connu une forte croissance de la production, mis à part quelques pays en difficulté comme Madagascar, où le problème de l’énergie est parmi les plus graves pour les activités des ménages et des opérateurs économiques.

Recueilli par Antsa R.

Share This Post