Reboisement : La sécurisation des investissements au débat



Jacaranda

L’Alliance Voahary Gasy effectue chaque année le suivi de la gouvernance forestière à Madagascar. Une assise nationale se tient ce jour jusqu’après demain afin d’évaluer les états des lieux de la gouvernance forestière dans les 22 régions. Toutes les parties prenantes y compris les directions régionales de l’Environnement et Forêts y participeront activement afin d’établir une vision forestière commune.  « On reconnaît qu’il faut promouvoir le reboisement afin de satisfaire le besoin en bois et énergie du pays puisque la majorité de nos ressources en bois proviennent des exploitations illicites des forêts naturelles », a expliqué Andry Andriamanga, le coordonateur national de l’AVG lors d’une conférence de presse hier. Cependant, une incohérence des lois régissant cette activité et le foncier est constatée. Des opérateurs sont prêts à investir dans le secteur en exploitant entre  autres 30 000ha de terrain mais ils sont réticents en matière de sécurisation de leurs investissements. « Cela fera ainsi l’objet de débat dans le cadre de cette assise nationale », a-t-il évoqué tout en proposant qu’il faut tout de même réviser la législation en vigueur afin de mettre en place un mécanisme facilitant un tel investissement privé.

Navalona R.

Share This Post