Législatives : L’opérateur économique Jaona Elite devance les candidats des mouvances

Le futur député Jaona Elite est un indépendant qui œuvrera avant tout pour l’intérêt des électeurs.
Le futur député Jaona Elite est un indépendant qui œuvrera avant tout pour l’intérêt des électeurs.

Dans la plupart des cas, les élections législatives étaient des champs de bataille entre les candidats de la mouvance Ravalomanana, d’une part et ceux de Rajoelina de l’autre.

Les opérateurs économiques n’étaient pas en reste dans les élections législatives. Mieux, certains d’entre eux se sont payés le luxe de  battre à plate couture les candidats  des deux principales mouvances politiques, en l’occurrence les Zanak’i Dada et les Miaraka amin’ny Prezida Andry Rajoelina. On peut citer en exemple Rasolonjatovo Honoré, ou  Papasolo plus connu dans le domaine du commerce, puisque c’est le Président du Groupement des Grossistes Professionnels de Madagascar, et qui a largement battu à Faratsiho les poulains  respectifs de Ravalo et de Rajoelina. Mais le plus connu des opérateurs qui se sont engagés avec succès dans les législatives et qui ont enregistré une victoire retentissante, est sans conteste Randriarimalala Harijaona, ou Jaona Elite.

Bilan positif. Le PDG du groupe Elite dont le succès n’est plus à présenter dans le domaine de la téléphonie et du multimédia  en tout cas a démontré qu’un bilan positif peut également être obtenu dans une course électorale. Un bilan très positif même puisque Jaona Elite ,qui a  porté  le dossard numéro 10, a  marqué un très beau but  dans l’Atsimondrano où il est le seul à avoir dépassé les 30 000 voix sur 128 025 suffrages exprimés. Mme Voahangy candidate des pro Ravalo n’a pas fait mieux même si elle avait l’avantage de porter le 33, le même numéro que le candidat à la présidentielle Jean Louis Robinson. Mais en arrivant à la seconde place, cette dernière siégera quand même à Tsimbazaza. Enfin Nirhy Lanto Andriamahazo qui a eu le double d’avantage d’être le numéro Un de la liste et d’avoir bénéficié de la manne financière du Président de la Transition dans la liste MAPAR, a perdu la victoire, puisque n’étant arrivé qu’à la troisième position il ne sera pas député de Madagascar.

Intérêt du peuple.  En tout cas, Jaona Elite annonce déjà qu’il défendra beaucoup de causes au sein de la Chambre basse. « Nous avons déjà notre propre stratégie pour faire passer des lois, en vue, notamment de la multiplication des ouvertures de CSB2, de l’intégration des maître-FRAM et nous militerons également pour la protection des investisseurs privés locaux » annonce Jaona Elite qui sera probablement un député indépendant qui n’aura pas de compte à rendre aux politiciens, mais qui sera là pour défendre l’intérêt du peuple.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication