Artisanat : Problème de matières premières

Jacaranda

Depuis ces dernières années, les artisans professionnels sont toujours confrontés à un grand problème. Il s’agit de l’approvisionnement en matières premières. Jusqu’à maintenant, le ministère de tutelle ne prend aucune mesure face à l’exportation massive de ces matières premières de qualité. En plus, des opérateurs qui se lancent dans cette expédition des matières premières brutes comme le raphia, les cornes et la peau de zébu, produisent des articles en série et les vendent à prix compétitifs, et ce, au détriment des artisans locaux. En effet, ces derniers confectionnent toujours des produits artisanaux fait-main tout en se souciant de leur qualité. Le regroupement au sein d’une coopérative et d’un cluster ou grappe d’entreprise a été sollicité afin de concurrencer ces producteurs d’articles en série. Notons que le programme PROSPERER appuie des artisans dans ce sens dans le but d’honorer les commandes surtout à l’étranger. Mais entre temps, les artisans ne cessent de revendiquer à l’Etat la régulation de l’exportation de ces matières premières. Il faut au moins que ce sont des matières semi-travaillées avant de les exporter, se plaignent-ils.

Navalona R.

Blueline Air Fiber

Share This Post