Niveau des prix : Variation après les fêtes de fin d’année

Certains produits ont des prix qui augmentent et d’autres, qui diminuent.
Certains produits ont des prix qui augmentent et d’autres, qui diminuent.

Le niveau de la consommation a fortement baissé à vue d’œil, depuis le début de l’année ; une situation normale et habituelle, d’après les commerçants, surtout maintenant que le pouvoir d’achat est en forte dégradation. Cependant, les prix du marché évoluent de manière différente. Si une baisse de la demande devrait engendrer une baisse des prix, ce qui n’est pas le cas pour certains produits. En effet, les produits de l’habillement, les articles de décoration, certains produits alimentaires comme l’œuf, etc. ont connu une importante baisse de prix. Les produits importés et les produits périssables sont les plus touchées par cette tendance. Par contre, des produits comme la viande ont des prix qui poursuivent la tendance à la hausse. Dans la Capitale, la viande de zébu se vend aux environs de 7 000 Ariary et la viande de porc entre 9 000Ar et 10 000Ar. Les viandes préparées sont vendues beaucoup plus cher mais trouvent quand même des acheteurs. D’après les bouchers, l’offre est également en baisse à cause de la hausse des prix de provende. Bref, la tendance à la baisse de la production et de la consommation traduit la persistance du ralentissement économique du pays.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication