Budget de l’Etat : Un déficit de 1,6% prévu pour cette année



Jacaranda

Une formation sur la Circulaire d’exécution budgétaire 2014 s’est tenue hier au CCI Ivato. Une rencontre entre tous les intervenants de la chaîne budgétaire, autant au niveau central que régional, qui représente à la fois un guide et un manuel permettant de mettre chaque personne concernée, au même niveau d’information sur les nouvelles dispositions importantes et faire un rappel sur les anciennes. A l’occasion, le ministre des Finances et du Budget, Lantoniaina Rasoloelison, a annoncé les points saillants de la loi de Finances 2014. « En termes de dépenses, le budget 2014 favorise la promotion des activités économiques et commerciales à travers le soutien aux secteurs porteurs pour un climat favorable à la relance économique, au soutien à la tenue des élections communales, et enfin, la sécurité alimentaire. En termes de recettes, il s’agira notamment de faire de la loi de finances, un socle permettant d’asseoir le programme du futur Gouvernement après le retour à l’ordre constitutionnel, une progression prudente des recettes, avec des dépenses fixées en fonction du déficit budgétaire soutenable de 1,6% du PIB », a-t-il informé. Par ailleurs, le ministre a souligné l’importance de la capitalisation des acquis des formations et de la responsabilisation des acteurs budgétaires, pour la bonne gouvernance.

Antsa R.

Share This Post