Pression fiscale : Formalisation des activités et traçabilité des transactions en vue



Jacaranda

Les recettes fiscales prévues pour cette année représenteront 10,5% du produit intérieur brut du pays. En effet, la Direction générale des impôts a prévu des mesures pour atteindre cet objectif. Ces mesures incluent la poursuite sur la même lancée des mesures favorisant la traçabilité et la transparence des transactions et des activités imposables à Madagascar ; l’harmonisation de certaines dispositions nationales par rapport aux pratiques internationales ; et l’élargissement de l’assiette fiscale. Un élargissement qui se basera sur la formalisation du secteur informel. Bref, une amélioration des recettes de l’Etat est attendue, sans que les contribuables qui paient déjà leurs impôts n’aient pas à payer plus, et que les autres qui n’ont jamais payé commencent à régulariser leurs activités.

Antsa R.

Share This Post