Prix du riz : Hausse de 170 Ar par kilo, par rapport à l’année dernière



Jacaranda

Le prix du paddy est en légère baisse, en moyenne national. Pourtant, des augmentations ont été constatées dans certaines zones productrices. Par contre, pour le riz blanc, le prix est plus ou moins stable, même si la moyenne est supérieure à 170 Ariary par kilo, par rapport à janvier 2013.

Depuis fin 2013, le cours moyen du paddy a déjà connu une baisse de 2 %, selon l’observatoire du riz. En effet, cette baisse est favorisée par la poursuite de la récolte du riz précoce dans certaines zones comme Analamanga, Ihorombe, Menabe, Vakinakaratra, Amoron’i Mania, Haute Mahatsiatra et Itasy. Mais les zones productrices Miarinarivo et Betafo ont enregistré des hausses respectives de 4 % et 3 %, en seulement une semaine. D’après les explications, cette augmentation est survenue en raison des difficultés de séchage à cause des pluies. En moyenne nationale, le kilo de paddy se vend actuellement à 789 Ariary.

Production. Comme l’année dernière, le prix du riz blanc local grimpe toujours plus vite que celui du riz importé. On peut en conclure qu’outre la défaillance des infrastructures, l’insuffisance de la production du riz local contribue fortement à l’évolution des prix. Au niveau national, le prix du riz blanc est plus ou moins stable. Mais si on le compare avec le niveau de prix du janvier 2013, on constate une hausse de 170 Ariary par kilo pour le riz local et de 70 Ariary par kilo pour le riz importé. Par ailleurs, l’écart entre les prix dans les différentes régions se creuse. Aujourd’hui, il atteint 620 Ar par kilo. Le prix plancher pour le riz local est affiché dans la région Itasy avec 1230 Ar par kilo. Le prix plafond, par contre est dans la région SAVA avec 1 850 Ar par kilo. Il faut noter que les prix sont restés à 2 100 Ar kilo à Nosy-Be et Befotaka. Dans la Capitale, certaines variétés de riz de luxe sont également vendus autours de 2 000 Ariary.

Antsa R.

Share This Post