Trafics de bois de rose : Un bateau suspect immobilisé par le chef de région Anosy

« Pour une meilleure efficacité, on ne peut pas dévoiler toutes les stratégies sur l’exploitation illicite des richesses nationales. Néanmoins, je ferai tout pour lutter contre cette mauvaise pratique, comme promis », a déclaré le colonel Rahovelson Fafah Israêl, chef de la région Anosy. Notons que ces derniers temps, des particuliers ont dénoncé des transports de bois de rose dans diverses zones de la Grande Ile, pour une tentative d’exportation. Les trafiquants ont toujours été considérés comme intouchables, mais le nouveau chef de région Anosy semble également déterminé à changer cette situation et à dénoncer tous les coupables. Pour lui, la loi en vigueur doit être appliquée à tous. « Même les complices des trafics illicites doivent également être punis. La lutte que nous menons se fait en trois étapes. D’abord, la lutte contre la coupe, qui se raréfie déjà ; ensuite, la lutte contre le transport et enfin contre l’exportation. Les acteurs dans ces trois phases d’exploitation illicite devront tous répondre de leurs actes, en cas d’interception », a prévenu le chef de région colonel.

Bloqué. Au Nord de Fort-Dauphin, un bateau a été suspecté de vouloir embarquer des bois précieux. D’après le chef de région, ce bateau est actuellement immobilisé par la Région. « Les habitants locaux sont contents de cette ferme décision prise par la Région. Ce qui n’est pas le cas pour les personnes concernées par les trafics illicites, car désormais, ils ne peuvent plus poursuivre leurs activités. L’application de la loi est maintenant stricte », a noté le colonel Rahovelson Fafah Israêl.

 

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication