Secteur foncier : De nouveaux formateurs des acteurs fonciers locaux



Jacaranda
Lors de la formation des formateurs des agents fonciers. (Photo : Yvon Ram)
Lors de la formation des formateurs des agents fonciers. (Photo : Yvon Ram)

On recense 471 guichets fonciers communaux éparpillés dans tout Madagascar. Le renforcement de capacité des agents qui les gèrent est de mise.

La gestion des propriétés privées non titrées a été affectée aux collectivités territoriales décentralisées, dans le cadre de la mise en œuvre de la gestion foncière décentralisée, assurée par le Programme National Foncier (PNF) depuis 2006. Cet engagement nécessite pourtant un renforcement des compétences des acteurs fonciers locaux qui se chargent du fonctionnement des guichets fonciers  communaux. « Mais on a constaté que le nombre de professionnels qui va assurer leur formation reste insuffisant comparé aux guichets fonciers installés et opérationnels dans tout Madagascar qui s’élève actuellement au nombre de 471 », a expliqué Jean Ousmane Camara, le Coordonnateur national adjoint du PNF. Raison pour laquelle, de nouveaux formateurs des acteurs fonciers locaux viennent d’être formés par une experte en provenance de la Réunion, en l’occurrence, Véronique Jeudi, durant quatre jours, à l’Institut National de Tourisme et de l’Hôtellerie à Ampefiloha.

Pool de formateurs. Ce sont des professionnels choisis dans des secteurs différents en relation avec la thématique foncière comme l’Aménagement du Territoire, la gestion des Ressources Humaines et l’Environnement ainsi que des fonctionnaires et des cadres issus du secteur privé. Cette formation de formateurs a été organisée par la Direction Générale des Services Fonciers et le PNF ainsi que l’Institut National de la Décentralisation et du Développement Local, et ce, sur financement de la Coopération Française, SCAC. Les modules de formation portent notamment sur l’organisation administrative territoriale à Madagascar, le rappel sur la législation foncière, l’évolution autour de la gestion foncière décentralisée, les thématiques connexes aux fonciers, l’approche combinée fiscalité et certification, la communication, la topographie et cartographie de base, l’informatique et la maintenance ainsi que la manipulation du SIG et du logiciel PLOF. En fait, « on veut constituer un pool de formateurs disponibles qui peuvent se déplacer dans les communes et les zones où sont installés des guichets fonciers afin d’assurer la formation sur place des agents fonciers », a souligné le Coordonnateur national adjoint du PNF.

64 formateurs. Notons qu’une formation initiale d’une durée de six mois, qui est sanctionnée d’un diplôme est également dispensée aux agents fonciers, à part cette formation continue. En tout, on recense actuellement 64 formateurs des agents fonciers à Madagascar dont 24 d’entre eux viennent d’être formés. Ils ont eu l’occasion d’effectuer des échanges et de partages d’expériences à la fin de cette formation. Cette année, le PNF prévoit d’assurer deux vagues de formations des agents fonciers dans leurs zones d’intervention.

Navalona R.

Share This Post