Bois de rose : Six containers saisis au Port de Zanzibar

Jacaranda
Les bois de rose de Madagascar sont encore sous embargo. (Photo d’archives)
Les bois de rose de Madagascar sont encore sous embargo. (Photo d’archives)

L’organe de gestion de la CITES de Madagascar a procédé à la prorogation de l’embargo des bois de rose et bois d’ébène pour une autre durée de deux mois renouvelable.

Des actions ont été déjà entreprises pour mettre en œuvre le plan d’assainissement du trafic de bois de rose adopté dernièrement en Conseil de Gouvernement. Le bateau patrouilleur « Tendromaso » est déjà en pleine mission depuis le 9 février 2014. Il a déjà intercepté un navire dénommé « INES » chargé de bois de rose à Imorona dans le district de Mananara. Ce cargo a été ensuite dérouté à Toamasina  pour des raisons de sécurisation des produits forestiers tandis que sept personnes sont placées en MD à la prison d’Ambalatavoahangy après la poursuite judiciaire. Au niveau international, les partenaires de Madagascar se sont également mobilisés. A preuve, six containers renfermant 781 grumes de bois de rose provenant de la Grande Ile ont été saisis par les services douaniers du port de Zanzibar, a-t-on communiqué de la part du CITES (Convention sur le commerce international des espèces faunistiques et floristiques sauvages menacées d’extinction).

« Cobra II ». Ces bois précieux exportés illicitement seraient destinés à la Région administrative spéciale de Hong Kong. La saisie a été effectuée dans le cadre de l’opération « Cobra II », lancée sur une initiative internationale de lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages. Par ailleurs, l’enquête sur place a révélé que ces 781 grumes de bois de rose  pesant à peu près 110 tonnes, faisaient partie d’une expédition plus importante d’une quantité totale de 2 777 grumes, soit environ 391 tonnes mais le reste n’a pas pu être localisé. Ces envois ont aussi échappé aux contrôles de l’Etat malgache dans ses eaux territoriales. Quant aux bois précieux découverts au port de Zanzibar, c’est encore saisis par l’Autorité fiscale du département des Douanes de Zanzibar. Notons que Zanzibar est un archipel de l’Océan Indien, situé en face des côtes tanzaniennes, formé de trois îles principales et de plusieurs autres petites îles.

Embargo. Par ailleurs, l’autorité compétente malgache a envoyé une lettre aux responsables de CITES basé à Tanzanie et à Genève pour demander des collaborations sur la réalisation des enquêtes et le rapatriement des bois saisis. En outre, l’organe de gestion de la CITES de Madagascar a procédé à la prorogation de l’embargo d’exportation de bois de rose et de bois d’ébène pour une autre durée de deux mois renouvelable à compter du 14 février jusqu’au 14 avril 2014, a-t-on conclu.

Navalona R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post