Amoron’i Mania : L’AROPA passé à la vitesse supérieure pour 2014 !



Jacaranda

Amoron'-i-maniaL’AROPA Amoron’i Mania a organisé un atelier de présentation du Programme de Travail et du Budget Annuel 2014, avec l’équipe de l’AROPA de la Zone Centre dirigée par Rason Davida, Coordinateur Interrégional de la Zone Centre (Ihorombe, Haute Matsiatra et Amoron’i Mania), épaulé par les acteurs, partenaires techniques et financiers, ainsi que les Responsables du développement rural Rakotomampionona DDR de la Région Amoron’i Mania et Ravelosaona Dieu Donné.

Le Projet AROPA, financé par FIDA et sous-tutelle du ministère de l’Agriculture est, depuis 2013, dans la 2e phase de réalisation de ses activités. Son objectif principal est d’augmenter les revenus des ménages des agriculteurs et éleveurs bénéficiaires des appuis du projet, en fonction de la structuration et professionnalisation des organisations paysannes sur les filières qui leur sont prioritaires, au sein des fokontany, communes, régions, voire national. Les appuis du projet AROPA concernent les Exploitations Agricoles Familiales (EAF3) vulnérables, les associations des femmes et les jeunes, dans le domaine de l’agriculture, l’élevage et la pêche.

Résultats élogieux. Après avoir présenté, la semaine dernière, l’objectif de l’atelier, Landisoa Robson, étant chargée du suivi-évaluation de l’AROPA Amoron’i Mania, n’a pas manqué de mettre en relief, lors de la présentation des résultats du PTBA 2013, la mie en œuvre de la « Gestion Axée sur les Résultats » qui a permis de faire bénéficier 11 401 Exploitations Agricoles Familiales si les résultats attendus étaient de 11 250. De même, le taux des revenus des ménages a atteint 1 005 000 Ariary si 680 000 Ariary étaient prévus au départ. Il est utile de souligner que ces résultats ont été obtenus par le biais des appuis des 718 organisations paysannes et de 2 958 Exploitations Agricoles Familiales, financées par le Fonds Régional de Développement Agricole, et enfin par des appuis en Mécanisme Ciblant les Vulnérables ou MCV pour 1 530 ménages.

Amélioration. Le responsable du prestataire d’appui régional SAGE,  Rakotorahalahy Lucien a mentionné, lors de sa présentation des résultats attendus sur le PTBA 2014, à partir du système GAR (Gestion Axée sur les Résultats), que 17 700 ménages seront touchés par le projet, et le taux des revenus des EAF atteindra jusqu’à 1 687 000,  plus  200 emplois créés.

Des discussions et échanges se sont tenus sur la croissance des taux de productivité, d’une manière professionnelle et qualitative. En outre, le Projet envisage actuellement d’inciter les organisations paysannes à conquérir des marchés. De ce fait, à part des filières habituellement appuyées par le Projet AROPA, l’amélioration de la production a dominé des discussions entre les participants, les acteurs et les partenaires de ce projet. Si on espère produire 20 tonnes et plus de poissons du type Elojica pour cette année, le café Arabica, dans la région Amoron’i Mania, est déjà mise en échelle sur le marché national, suivant la convention établie en 2013, entre Le Projet AROPA et La Région Amoron’i Mania d’un côté et de l’autre côté du CNCC et la société TAF, avec une production estimée à plus de 30 tonnes, a mentionné Rason Davida, qui a prôné aussi l’engagement du Projet AROPA à travers les trois Ministères, les Organisations Paysannes et les Partenaires techniques et financiers.

Clément RABARY

Share This Post