ACM : Irrégularités dans le remplacement du DG



Jacaranda

La passation de service entre le directeur général sortant de l’Aviation civile de Madagascar (ACM), Jean Robert Razafy, et le nouveau DG James Andrianalisoa se tiendra ce jour. Une passation qui n’est pas officielle, mais vise juste à aider son successeur, d’après le DG sortant. En effet, ce dernier a été limogé en Conseil des ministres, la semaine dernière. Une situation, qui selon lui, présente des irrégularités. « La culture de régularité peut résumer la mission de l’ACM. J’ai travaillé dans ce domaine depuis des décennies, et dans divers pays. Durant ces années, la tâche principale était de faire respecter la loi et les procédures. Malheureusement, pour mon remplacement, les procédures n’ont pas été respectées. Normalement, la décision de remplacement du DG de l’ACM doit être prise par le Conseil d’Administration, puis communiqué aux ministres du Transport et des Finances. Ce sont ces derniers qui soumettent la décision en Conseil des ministres pour l’élaboration du Décret », a expliqué Jean Robert Razafy. Notons que celui-ci est retraité depuis 10 ans, mais a été convié à reprendre la direction de l’ACM, suite aux difficultés engendrées par l’inscription d’Air Madagascar dans l’annexe B de la liste noire de l’Union européenne.

Recours. Une rencontre de la délégation malgache avec les représentants des 28 Etats de l’Union européenne est prévue le 25 mars prochain à Bruxelles. Air Madagascar pourrait enfin être effacé de la liste dans l’annexe B. « Tous nos dossiers d’appui sont déjà prêts. Et je connais bien mon successeur et je pense qu’il sera efficace. D’ailleurs, je serai disposé à l’aider en cas de besoin », a affirmé Jean Robert Razafy. Cependant, il n’est pas à écarter que ce limogeage de ce DG de l’ACM, juste deux semaines avant la rencontre de Bruxelles pourrait avoir des conséquences sur la situation de Madagascar, vu que les démarches d’amélioration de la sécurité et de la sûreté aérienne de la Grande Ile ont été initiées avec le DG sortant. De plus, ce dernier a fait recours au tribunal judiciaire pour le vice de procédure. « Je ne compte pas rester à ce poste, mais il faut que les procédures soient respectées pour le respect de la culture de régularité », a-t-il martelé.

Antsa R.

Share This Post