Madagascar – Inde : Relations commerciales compromises

L’intervention du ministère des Affaires Etrangères malgache est sollicitée dans cette affaire.
L’intervention du ministère des Affaires Etrangères malgache est sollicitée dans cette affaire.

Il n’a aucune autorité diplomatique alors qu’il se permet de délibérer des visas à la place des autorités compétentes.

Un « incident diplomatique » vient de compromettre les relations économiques et commerciales entre Madagascar et Inde. En effet, un opérateur économique indien se met à la place de l’ambassadeur de la Grande Ile en Inde et du consul honoraire de Madagascar sur place M. Kapodia pour délivrer des visas aux investisseurs indiens qui veulent investir à Madagascar. Alors que cet opérateur n’est qu’un représentant d’une société privée basée à Madagascar et dont le siège social se trouve à Andavamamba. Cette société privée qui n’a aucune autorité diplomatique a déjà agi à Singapour, mais elle a échoué. Son représentant en Inde se permet même de porter le nom d’ambassadeur au même titre que les diplomates des pays étrangers et des organisations internationales installées à New Delhi. D’après des investisseurs indiens qui sont victimes de ce « faux diplomate », cet « incident diplomatique » met en danger les relations commerciales entre les deux pays.

200 dollars. Devant cette situation, ces investisseurs indiens interpellent le ministère des Affaires Etrangères malgache et l’ambassade de l’Inde à Madagascar à prendre les mesures qui s’imposent pour mettre fin à cette « arnaque » qui consiste à vendre à 200 dollars un visa pour Madagascar. A noter que la société privée basée à Madagascar et qui a une simple représentation en Inde a terni l’image de la Grande Ile à Singapour. Elle a été obligée de plier bagage. Actuellement, avec l’élection du nouveau président de la République de Madagascar, elle cherche à s’installer dans d’autres pays.

RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication