Bonne gouvernance : Vers l’évaluation des institutions par le PGDI



Jacaranda
Rencontre des responsables du PGDI, avec la presse au Panorama.
Rencontre des responsables du PGDI, avec la presse au Panorama.

25 institutions ont déjà signé la Charte initiée par PGDI 2 restructuré (Projet de gouvernance et de développement institutionnel), pour la transparence. Cette adhésion signifie que ces institutions publieront des informations sur leurs activités, ainsi que sur la gestion des deniers publics. Mais outre la transparence, le PDGI promeut également la redevabilité sociale, l’intégrité, l’efficacité, et la participation de tous les acteurs, pour la bonne gouvernance. Une présentation de l’évolution des activités de ce Projet s’est tenue hier, à l’hôtel Panorama. D’après le directeur du projet, Serge Radert, les démarches dans l’atteinte des objectifs du PGDI 2 restructuré sont déjà en bonne voie, sauf qu’il manque encore la vulgarisation. Ce projet a fait recours au service du Cabinet Harson, pour assurer les communications nécessaires. « Tous les acteurs doivent être mobilisés pour atteindre nos objectifs. Quelques critères permettront d’évaluer les avancées faites par les institutions, pour la bonne gouvernance. Une évaluation sera faite à la fin du projet. L’idéal est que tous ces critères soient remplis », a affirmé Patrick Solomampionona, spécialiste de planification, suivi et évaluation au sein du PGDI. A noter que le PGDI 2 restructuré s’achèvera en fin août 2014.

Antsa R.

Share This Post