Nosy-Be : Le riz à plus de 2 000 Ar/kg



Jacaranda
Le riz devient un produit de luxe dans cette ville touristique. (Photo d’archives)
Le riz devient un produit de luxe dans cette ville touristique. (Photo d’archives)

Au niveau national, le prix moyen du riz reste stable. Par contre, dans le district de Nosy-Be, cette principale denrée alimentaire qui est produite localement s’acquiert à plus de 2 000 Ariary le kilo, d’après les enquêtes hebdomadaires menées par l’Observatoire du Riz. Cependant, le riz blanc local se vend en moyenne à 1 400 Ariary/kg dans trente districts de la Grande Ile. En moyenne régionale, le prix le plus bas est affiché dans la région d’Ihorombe avec 910 Ariary le kilo tandis que le plus élevé est dans la région de Melaky avec 1 560 Ariary le kilo.

Cyclone Hellen. Comparé à la semaine précédente, une hausse brusque du prix du riz est constatée dans les régions de Menabe et de Haute Matsiatra avec des taux respectifs de 6% et de 4%. Cela est dû notamment à la difficulté d’approvisionnement en riz suite à la forte pluie apportée par le récent cyclone Hellen pour la première région. Par contre, une arrivée massive des collecteurs surtout à Isandra et à Vohibato a créé une forte concurrence tirant ainsi vers le haut le prix de cette denrée dans la seconde région. Pour neuf autres régions, une baisse du prix du riz blanc local est constatée suite à l’abondance de l’offre sur les marchés avec l’arrivée de la période de moisson. Le prix de ce produit de première nécessité a suivi le même rythme descendant dans les districts d’Antananarivo Renivohitra, d’après toujours les statistiques publiées par l’Observatoire du Riz.

Navalona R.

Share This Post