COTTM 2014 : Le stand de Madagascar envahi par les professionnels chinois



Jacaranda
Le Madagascar National Tourism Board a reçu beaucoup de monde avant-hier. Un grand potentiel de visiteurs.
Le Madagascar National Tourism Board a reçu beaucoup de monde avant-hier. Un grand potentiel de visiteurs.

Un coup de maître pour l’ONTM, Air Madagascar et les 4 opérateurs touristiques malgaches qui ont participé à l’édition 2014 du Salon International du Tourisme en Chine. Ils ont rameuté beaucoup de monde.

Avec des  dépenses totales de 102 milliards USD en  voyage de ses ressortissants à l’étranger en 2012, la Chine  s’est hissée au premier rang des marchés émetteurs de tourisme au monde au titre des dépenses.  Une réalité qui n’est pas passée inaperçue par les professionnels de la promotion du tourisme à Madagascar. Avec en tête l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) et la compagnie aérienne Air Madagascar  qui sont à leur deuxième participation au China Outbound Travel and Tourism Market (COTTM),  le grand Salon international du Tourisme de l’Empire du milieu qui compte par ailleurs  100 millions de voyageurs par an.

100% professionnel. L’édition 2014  du COTTM a débuté avant-hier à l’Agricultural Exhition Center de Beijing,  avec une fois de plus la présence d’un stand Madagascar, où le Madagascar National Tourism  Board (vesion anglaise de l’ONTM) a également vu la présence de 4 tour opérateurs. « Nous avons tenu à ce que des opérateurs touristiques soient présents au COTTM car nous sommes conscients de la place importante que peut jouer la Chine dans la relance du tourisme malgache » nous a déclaré Volanirina Raveloson Directeur Exécutif de l’ONTM dont l’emploi de temps était très chargé en raison de la présence de nombreux visiteurs professionnels chinois. En effet, le COTTM a cette particularité d’être un salon à 100% professionnel où chaque visiteur est un potentiel de nombreux touristes chinois qui pourront venir à Madagascar.

Destination de choix. Les Chinois qui s’intéressent de plus en plus à la Grande Ile, qui pourrait devenir une destination de choix pour ces visiteurs qui ne sont pas trop regardant sur les dépenses. « La classe moyenne chinoise constitue un réservoir de touristes qui dépensent beaucoup et Madagascar est de plus en plus connu car les commandes ont tendance à augmenter » explique pour sa part, Sylvain Liu manager de Madagascar Découvertes, un tour opérateur spécialisé sur le marché chinois. Et avant-hier, c’était vraiment la grande affluence de visiteurs professionnels chinois  dont certains ont été très impressionnés par le fait que des Malgaches parlent très bien le Chinois. En effet, des étudiants malgaches à Pékin ont fait office d’interprète pour présenter les atouts de la destination Madagascar à ces professionnels chinois.  Nous en reparlerons.

R.Edmond  (Beijing)

Share This Post