Lutte contre l’insuffisance rénale : Un centre de transplantation rénale pour bientôt



Jacaranda

Etant donné que le coût du traitement de l’insuffisance rénale (hémodialyse) n’est pas encore à la portée de tous les Malgaches, la société malgache de la néphrologie projette de mettre en place un centre de transplantation rénale pour bientôt, dont les donneurs de reins ne peuvent être que des membres de la famille du patient. Le but est de permettre à tous ceux qui sont atteints de cette maladie d’éviter les dialyses qui sont coûteuses et en même temps, à vie », explique le Pr Willy Randriamarotia, Président de la Société malgache de néphrologie (SMN).  En effet, le coût d’une seule séance de dialyse est estimé entre 160 000 à 500 000 Ar. Alors qu’il faut faire trois séances par semaine, un traitement à vie. « Etant donné que la greffe de reins en provenance des donneurs cadavériques n’est pas encore possible à Madagascar, vu que cela nécessiterait beaucoup de moyens matériels, la solution à laquelle nous avons pensé être réalisable dans le pays, c’est cette transplantation de reins en provenance des donneurs membres de la famille », confie le Pr Lova Randriamanantsoa, secrétaire générale de la SMN. Par ailleurs, pour sa part, le centre médical FUNHECE, qui dispose déjà d’un centre de dialyse (4 salles d’hémodialyse et une salle de traitement d’eau), projette également de mettre en place une usine de fabrication locale de consommables (les accessoires qui rendent très cher les séances de dialyse). « Ainsi, nous n’aurons plus à les importer, mais aurons nos propres consommables », poursuit le Pr Lova Randriamanantsoa. Le coût de réalisation de ce projet est évalué à 1 milliard d’Ar.

Arnaud R.

Share This Post