7e Forum mondial urbain : Développement urbain équitable, mis en avant



Jacaranda
Des démarches sont déjà en cours pour la promotion du développement urbain équitable à Madagascar.
Des démarches sont déjà en cours pour la promotion du développement urbain équitable à Madagascar.

Madagascar a participé au 7e forum mondial urbain, qui s’est tenu du 5 au 11 avril 2014, à Medellin en Colombie. L’équité urbaine était au centre des débats de cette grande rencontre.

Une délégation issue de la vice-Primature en charge du Développement et de l’Aménagement du Territoire, dirigée par le DG de l’aménagement du territoire, a représenté Madagascar au forum, grâce au partenariat avec l’UN Habitat et l’AFD. Comme lors des sessions précédentes, cette participation témoigne de l’importance de penser et de concevoir, au sein de différents cercles, les meilleures solutions et approches pour les problématiques auxquelles les villes sont confrontées actuellement. Ce forum mondial urbain traite beaucoup de sujets, à savoir la planification intelligente des villes, la législation urbaine, les instruments innovants pour financer la politique urbaine, l’amélioration de la résilience des villes, etc. Madagascar saisit aussi l’occasion pour communiquer et rechercher des partenariats dans la mise en œuvre de la Déclaration d’Ivato et de l’Agenda Urbain, adoptés lors du premier Forum National Urbain de mars 2013.
Projet. Dans le cadre du thème de l’équité urbaine, Madagascar a présenté le Projet Lalan-kely – projet de désenclavement et d’aménagement des quartiers précaires prioritaires de l’agglomération d’Antananarivo, au « Networking event » organisé par l’Agence Française de Développement. Entre autres pays appuyés par l’AFD, Madagascar peut déjà tirer et partager les enseignements positifs de ce type de projet. Car il s’agit bien d’un projet visant à améliorer l’équité en termes de mobilité et d’accès aux services sociaux de base au niveau de ces quartiers précaires. Ce projet est également présenté en tant que projet innovant, dont la réalisation se situe à l’échelle d’une agglomération et les impacts touchent jusqu’au niveau des communautés. La mise en œuvre d’un tel type de projet, c’est-à-dire la réhabilitation des quartiers précaires prend en considération les paramètres techniques, socioéconomiques, institutionnels voire politiques au niveau de la ville concernée. Elle s’appuie sur l’entière participation des habitants bénéficiaires du projet, qui sont impliqués jusque dans la maintenance des infrastructures construites, à travers une structure de gestion communautaire.
Partenariat. La réhabilitation in situ fait actuellement partie des modes d’intervention efficaces en milieu urbain. Medellin, la ville hôte du 7e Forum Mondial Urbain, a mis en œuvre une cinquantaine de projets de ce type, qui s’appelle aussi Projets Urbains Intégrés. La délégation malgache a d’ailleurs visité, avec l’AFD, un des quartiers pilotes de ce projet. Bref, le Forum Mondial Urbain a regroupé plus de 20 000 participants issus de différentes entités. Cette 7e édition arrive à point nommé pour consolider la place du secteur urbain dans les futurs programmes mondiaux de développement, tels que les Objectifs de Développement Durable et l’Habitat III. Ce Forum Mondial Urbain, organisé tous les deux ans par l’UN Habitat, montre une prise de conscience générale des partenaires internationaux (Banque mondiale, Union européenne, AFD, PNUD, etc.) dans la coordination plus étroite des actions au niveau des villes, à travers l’adoption d’une approche intégrée et multisectorielle.
Recueilli par Antsa R.

Share This Post