SIRAMA : Litige foncier causé par une discrimination



Jacaranda
Ces occupants luttent pour l’égalité de traitement.
Ces occupants luttent pour l’égalité de traitement.

Plus de 400 individus issus de 250 ménages ripostent contre la discrimination. En effet, suite à la suspension des activités de la SIRAMA, depuis 2006, une partie des terrains a été attribuée aux employés de cette firme. Des terrains que ces employés exploitent depuis. Mais depuis 2012, la relance de la SIRAMA a été citée à plusieurs reprises. Les occupants des terrains de la SIRAMA ont donc été priés de libérer les lieux. « Nous acceptons de libérer les terrains pour la plantation de cannes à sucre. Mais nous ne le ferons que lorsqu’il n’y aura plus de discrimination. Sur ces terrains, il y a des étrangers qui ont fait des constructions en dur. Pourquoi demande-t-on aux malgaches de quitter les lieux et laisser ces étrangers rester ? Nous refusons cette discrimination et avons déjà porté l’affaire en justice », a déclaré le représentant de ces anciens employés de la SIRAMA. Par ailleurs, il faut noter que des autorités locales ont également des constructions sur les lieux. D’après nos sources, des infrastructures publiques comme une école, un hôpital, un terrain de jeux, etc. sont également construits sur les terrains en question.

Antsa R.

Share This Post