Délestage : Le fournisseur de la Jirama pointé du doigt



Jacaranda

C’est toujours la grogne dans les villes de Toliara et de Toamasina. En effet, le délestage perturbe la vie quotidienne de la population, y compris les entreprises locales. Une société fournisseur de la Jirama a été pointée du doigt comme à l’origine de cette suppression momentanée de courant électrique dans ces deux régions. Cette société a effectué un contrat avec la Jirama, pendant plusieurs années, pour combler la production d’énergie de ce dernier qui n’est plus en mesure de faire une extension faute d’investissement. Cependant, ses groupes électrogènes seraient tombés en panne. Du coup, la Jirama a dû procéder au délestage étant donné que  son offre en électricité devient insuffisante pour pouvoir satisfaire les besoins en énergie électrique de ses multitudes d’abonnés, a-t-on appris de source bien informée dans le secteur.

Vente à perte. Néanmoins, les techniciens sont à pied d’œuvre pour trouver des solutions puisque deux groupes électrogènes sont déjà prévus pour la ville de Toliara. Le premier ayant une puissance électrique de 800 kilowatts est déjà installé sur place tandis que le second fournissant une puissance de l’ordre de 7,5 Mégawatts sera bientôt arrivé, a-t-on évoqué. Par contre, le fonctionnement de ces groupes et leur raccordement nécessitent encore un certain temps, d’après les techniciens. Il faut rappeler que les 75% de la production d’énergie de la Jirama proviennent des centrales thermiques. La société effectue toujours une vente à perte. Ce qui la rend encore difficile de mieux entretenir voire renouveler son parc industriel sans l’intervention de l’Etat. La promotion des énergies renouvelables nécessite également un lourd investissement.

Navalona R.

Share This Post