Marchés publics : Un rapport sur le respect des règles, mercredi prochain



Jacaranda

ARMPL’application de la loi régissant les procédures de passation de marché public présente encore des lacunes à Madagascar. Un contrôle a posteriori des projets, objets de ces marchés, a été fait sur tout le territoire malgache. Les résultats seront publiés à partir du 23 avril.

Ce contrôle couvre marchés publics contractés sur la période 2011 et 2012, dans tout Madagascar. « Il a été réalisé durant les derniers mois de 2013. Nous avons comparé les pratiques avec les lois en vigueur. Certains contractants appliquent les règles à 100% et d’autres à 0%. Notre objectif est, entre autres, de définir les problèmes dans l’application des règles. Nous pourrons identifier les éléments qui ont besoin d’être renforcés », a informé Razafy Harison Vonjy, directeur général de l’ARMP (Autorité de régulation des marchés publics). En effet, les contrôles a priori et a posteriori des marchés publics est le rôle de cette entité. Pour cette fois, elle a été appuyée par le PGDI (Projet de gouvernance et de développement institutionnel). A noter que le dernier contrôle fait par l’ARMP concerne la période 2010, mais ne couvrait que les régions Boeny, Haute-Matsiatra et Atsinanana, sur un quadrimestre, faute de moyens.

Evaluations. Cette fois, le rapport des résultats de contrôle sera envoyé aux institutions concernées, outre la présentation publique. En outre, un atelier spécial pour la même présentation sera organisé par l’ARMP, avec les acteurs de contrôle comme la Cour des comptes, l’Inspection générale de l’Etat, etc. Les acteurs venant du secteur privé, du secteur public et de la société civile seront également sensibilisés pour oser dénoncer le non-respect des règles. Pour l’instant, le rapport de l’ARMP apportera toutes les informations sur le respect des règles sur les marchés publics, avec les acteurs concernés.

Antsa R.

Share This Post