Transparence et redevabilité sociale : 187,9 millions Ar. débloqués pour le Fonds de la société civile

Un deuxième déblocage de 187 886 940 Ariary est effectué pour la mise en route du Fonds de la société civile pour la transparence et la redevabilité sociale. Seize OSC (Organisations de la société civile) et médias ont été retenus pour bénéficier de ce financement. Notons que d’autres OSC et médias de six régions de la Grande Ile ont déjà bénéficié d’une première série, lancée en 2013, avec une enveloppe totale de plus de 697,3 millions d’Ariary. En effet, le Fonds de la société civile pour la transparence et la redevabilité sociale ont été mis en place, dans le cadre des actions du PGDI2 (Second Projet pour la gouvernance et le développement institutionnel), financé par la Banque Mondiale. Un fonds intégré, en vue d’appuyer de façon continue les activités des OSC et médias, dans le cadre de la promotion de la transparence, de la redevabilité sociale, et d’autres éléments de la bonne gouvernance. Des comités de pilotage au niveau national et régional ont été ainsi mis sur pied.

Rapports. Les bénéficiaires du fonds ont été sélectionnés selon des critères stricts, selon les responsables auprès du PGDI2. Par ailleurs, les thèmes des actions concernent la transparence dans la gestion des fonds publics, dans les passations de marchés publics, dans la gouvernance du secteur foncier, et dans la gestion des ressources minières. Selon le PGDI2, les OSC bénéficiaires sont tenues de présenter des rapports financiers et techniques, pour mesurer l’efficacité de leurs activités, par rapport au fonds alloué. Des tablettes sont également mises à leur disposition pour un suivi financier et technique à temps réel, ainsi que pour le partage d’informations.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication