SEIMAD 50 ans : 3 000 bâtiments construits, demande de 950 000 logements à satisfaire

Jacaranda
SEIMAD compte adopté une nouvelle vision pour mieux satisfaire les besoins immobiliers à Madagascar.
SEIMAD compte adopté une nouvelle vision pour mieux satisfaire les besoins immobiliers à Madagascar.

L’ouverture de la célébration du 50e anniversaire de la SEIMAD s’est déroulée hier à Alasora. Le DG de cette société a déclaré qu’il faut désormais adopter une nouvelle vision, pour satisfaire les besoins immobiliers à Madagascar.

3 000 bâtiments ont été construits par la SEIMAD (Société d’équipement immobilier de Madagascar), depuis sa création en 1964. Parmi ces réalisations figurent les cités à Ambohipo, Itaosy, 67ha, Ampefiloha, etc. Outre le plan de redressement élaboré récemment, cette société a également besoin d’un plan bien conçu pour les 50 prochaines années, selon son directeur général, Liva Raharison. « SEIMAD a été fondée par l’Etat Malagasy pour la construction d’habitat et de logements économiques. Au départ sa dénomination était SEURMAD et ses activités concernaient l’aménagement. Mais toute chose évolue. Actuellement, il nous faut d’autres visions, à part les logements économiques. Nous avons déjà plusieurs projets en cours. Il faut des efforts car la demande de logement à Madagascar se chiffre à 950 000, alors que notre capacité de construire n’est que de 300 logements par an. Le prochain projet en vue est la construction d’appartements, à la place Budocan à Ampefiloha », a informé le DG Liva Raharison, lors de l’ouverture de la célébration du cinquantième anniversaire de la SEIMAD, à la résidence Miotisoa Alasora.

Fructueux. Les résultats des activités de la SEIMAD sont bons, selon le président du Conseil d’administration de cette société, et non moins, Secrétaire d’Etat en charge de la Gendarmerie Nationale. « En 2013, la société a vendu 11 maisons à Toamasina, 43 à Antsiranana et 5 à Antsirabe. Le recouvrement des créances s’est également amélioré et les investissements fructueux. Par ailleurs, 69 appartements sont en cours de construction aux 67Ha. A Betsizaraina, on projette même de créer une petite ville. Plus de 200 maisons seront à construire. Je peux citer également le nouveau bâtiment baptisé Golden Seimad, en cours de construction et qui sera inauguré en juillet 2014. Malgré ces réalisations, il faut une nouvelle politique de gestion pour la société. Mais cette politique sera puisée de l’intérieur de la société, et non dictée ni imposée. Il faut juste de la rigueur », a noté le PCA de Seimad, dans son discours d’ouverture.

Explicite. Concernant les terrains à litiges comme ceux prévus pour l’espace vert, le parking ou le cas Bagdad, le DG Liva Raharison a affirmé que le Conseil d’Administration de la Seimad apportera pour le grand public, des explications claires sur la situation réelle. Néanmoins, il a laissé entendre qu’il s’agit de problèmes générés dans les gestions antérieures et que les responsables actuels sont en train de résoudre.

Antsa R.

Blueline Air Fiber

Share This Post