FDL : 9,7 milliards Ariary pour 1 200 Communes

Nouveau bâtiment du FDL, inauguré hier.
Nouveau bâtiment du FDL, inauguré hier.

Le nouveau bâtiment du Fonds de Développement Local (FDL) a été inauguré hier, par le président Hery Rajaonarimampianina, le Premier ministre et le ministre de la Décentralisation. A Madagascar, 90 % des Communes bénéficient des appuis de ce fonds.

La décentralisation avec les principes de bonne gouvernance, a été le maître-mot de l’inauguration du bâtiment du FDL à Anosy, hier. Le directeur général de ce fonds, Hanitra Rasamison a souligné l’importance des réalisations de l’ancien vice premier-ministre Hajo Andrianainarivelo et de l’ancienne ministre Ruffine Tsiranana, qui ont œuvré pour la mise en place du FDL. A noter que durant ses cinq années d’existence, le FDL a pu transférer 9,7 milliards d’Ariary répartis pour 1200 Communes dans la Grande Ile. Des transferts qui ont servi à la mise en place d’infrastructures socio-économiques. Selon les responsables auprès du FDL, les activités de renforcement de capacités menées dans presque toutes les Communes de Madagascar, ont contribué à l’amélioration de l’efficacité de l’Administration et ont permis d’améliorer son mode de gouvernance, en termes d’Etat de droit et du respect des obligations légales, de transparence budgétaire, de participation citoyenne, de fiscalité locale, et de redevabilité sociale.

Améliorations. Avec la mise en place du FDL, de nouveaux systèmes ont amélioré les pratiques au niveau des Communes. Le plus marquant est le budget participatif, qui a déjà fait l’objet de nombreux témoignages de responsables communaux. Jusqu’ici, 200 Communes pratiquent cette méthode qui est beaucoup plus efficiente, selon les maires concernés. Il faut croire qu’il est également plus facile pour les Communes de travailler en partenariat avec le FDL, lorsqu’elles adoptent le budget participatif. A noter que 90 % des Communes de la Grande-île ont été appuyés par le FDL. 30 % de ces Communes appuyés affichent leurs documents budgétaires. 60 % des Communes bénéficiaires ont déjà produit leur rapport technique et financier concernant l’utilisation du fonds.

Pérennité. Pour le président, accompagné du Premier ministre Kolo Roger et du ministre de la Décentralisation, Mahafaly Solonandrasana Olivier, l’inauguration du nouveau bâtiment du FDL témoigne d’une volonté de l’Etat à disposer d’une institution pérenne, à promouvoir la décentralisation effective, et à offrir au personnel du FDL, de bonnes conditions de travail. Tout cela, dans le souci d’offrir de meilleurs services aux citoyens. Le DG Hanitra Rasamison a conclu que le FDL, avec l’appui du PGDI (Projet de Gouvernance et de Développement Institutionnel), prône pour une gouvernance locale efficace et efficiente pour que la bonne gouvernance soit synonyme d’un avenir meilleur pour tous.

Recueilli par Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication