Banque : François Hoffman à la direction générale de la BNI Madagascar



Jacaranda
Pascal Fall passe le flambeau à François Hoffman.
Pascal Fall passe le flambeau à François Hoffman.

Une nouvelle ère s’ouvre pour la BNI Madagascar

Malgré la cession de ses parts, le Crédit Agricole reste présent au sein de la BNI Madagascar. La direction générale de cette banque vient en effet d’être confiée à François Hoffman qui est un cadre dirigeant issu du groupe Crédit Agricole SA. Une manière en somme de confirmer que, du moins pour les deux années à venir, BNI MADAGASCAR continue de bénéficier  du soutien et support précieux de Crédit Agricole SA notamment pour les lettres de crédits en matière de transactions dans le domaine du commerce international. Pour les émissions de contre-garanties dans le cadre de gros projets de financements, Crédit Agricole SA restera également aux côtés de BNI MADAGASCAR.

Nouvelle ère. Une nouvelle qui va en tout cas rassurer les clients de la BNI Madagascar qui va connaître une nouvelle ère depuis que Jean Pierre DALAIS et Hassanein HIRIDJEE, représentants du consortium Indian Ocean Financial Holdings Limited (IOFHL) ainsi que Marc OPPENHEIM et Régis BEZARD-FALGAS représentants du Groupe Crédit Agricole SA ont apposé leur signature sur la documentation qui scelle définitivement la cession de BNI MADAGASCAR. Une signature par laquelle, Indian Ocean Financial Holdings Limited (IOFHL) fait acquisition officiellement de 51 % des actions de la banque, détenues par le groupe Crédit Agricole, alors que ’Etat continue de détenir, quant à lui, 32 % des actions. Le consortium de référence, constitué par le Groupe CIEL et le Groupe HIRIDJEE, devient ainsi actionnaire majoritaire de BNI MADAGASCAR. Ce qui est une bonne chose quand on sait que l’expérience cumulée de ces deux groupes a déjà fait ses preuves dans différents domaines d’activités tant à Madagascar, que dans l’Océan Indien et à l’international. « Cela constitue un gage de performance pour le futur développement de BNI MADAGASCAR, une banque qui affiche plus que jamais son ambition de devenir la première banque malgache ».

Aucun licenciement.  En tout cas, avec cette nouvelle page qui s’ouvre, BNI MADAGASCAR est déterminée à appuyer financièrement le développement des acteurs économiques locaux, créateurs de valeur et de croissance. Elle entend renforcer sa politique de soutien aux  PME en favorisant la création de projets.

L’accompagnement des grandes entreprises et des  investisseurs porteurs de projets d’envergure est également au centre des préoccupations de BNI MADAGASCAR, grâce au support du Groupe Crédit Agricole SA. Lors d’une réception qui a eu lieu avant-hier au Carlton, il a été également question de faire profiter aux ménages et aux particuliers des accès faciles aux crédits à la consommation.

Par ailleurs, « la densification du réseau de la banque va se poursuivre avec un  rythme soutenu, de nouvelles agences vont ouvrir chaque année leurs portes pour concrétiser la politique de proximité de BNI MADAGASCAR avec la clientèle. Sur le plan social, aucun licenciement n’aura lieu dans le cadre de l’acquisition et tous les avantages sociaux actuels sont garantis.

R.Edmond

Share This Post