JMT : Place au développement du tourisme communautaire

Il faut impliquer la population locale pour qu’elle puisse bénéficier directement des retombées économiques de la relance du secteur touristique. Le ministre du Tourisme, Ramanantsoa Benjamina n’a cessé de le réitérer afin d’assurer un développement du tourisme durable. Le thème choisi dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme (JMT) pour cette année et qui se tiendra à Nosy-Be est d’ailleurs axé sur le développement du tourisme communautaire. Et comme projet pilote, le ministère de Tutelle vient d’inaugurer le village culturel de Marodoka, situé dans l’île aux Parfums, dans le cadre de la 21e édition du DONIA.

Code du Tourisme. En outre, le ministre de Tutelle a évoqué la nouvelle stratégie de relance du secteur du tourisme. Il s’agit notamment de la mise en place des polices du Tourisme accompagnant les touristes pour assurer leur sécurité, de la mise en place d’un task force pour augmenter le taux de recouvrement des vignettes touristiques, de la normalisation et la professionnalisation des services offerts par les agents du tourisme suivant les normes internationales. La décentralisation effective du ministère du Tourisme est également prévue pour faciliter l’implantation des opérateurs touristiques à investir dans les régions. La sortie du Code du Tourisme servant de cadre référentiel pour tous les acteurs dans le secteur n’est pas en reste, sans oublier le règlement des problèmes sur la valorisation des Réserves Foncières Touristiques.

Suppression. Par ailleurs, une conférence sur la « valorisation de la culture et de l’investissement pour un tourisme durable » a été organisée par NTD (National Tourism Development) en partenariat avec le ministère du Tourisme dans le cadre de l’événement DONIA. Pour avoir un tourisme durable et participatif de nosy-Be, les parties prenantes ont recommandé la création des écoles hôtelières en plus de l’implication de la population dans la mise en œuvre des projets touristiques. La suppression des plages privées par respect de la zone de pas géométrique est ensuite évoquée tout en assurant la sécurité et le professionnalisme. La formation de la communauté villageoise en matière d’accueil des touristes et la construction de nouvelles infrastructures sont aussi suggérées.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication