Journey to Excellence : Une mobilisation pour le progrès et le développement

Présentation du Séminaire international J2Ex par les organisateurs, hier dans les locaux de l’ISCAM Ankadifotsy.
Présentation du Séminaire international J2Ex par les organisateurs, hier dans les locaux de l’ISCAM Ankadifotsy.

Se prendre en charge ! C’est la mentalité pour le progrès et le développement que veulent créer les organisateurs de la Conférence internationale « Journey to Excellence » (J2Ex), qui se déroulera du 19 au 22 septembre prochain à Antananarivo. « Chacun de nous devrait avoir une vision de l’avenir. Les séminaires organisés avec J2Ex visent à donner un cadre pour appuyer l’atteinte des objectifs fixés. Ces rencontres sont a priori des échanges. Mais elles offrent également des outils pour accompagner les participants pour l’élaboration de plan d’actions. Les idées, les actions et les compétences sont d’ailleurs mises en avant dans ces séminaires », a informé Fela Razafiarison, un des facilitateurs de J2Ex. A noter qu’il s’agit d’un programme créé par Nina Mapili, une évaluatrice allemande de l’EFQM (Fondation européenne pour la gestion de la qualité), et qui est appliqué dans une douzaine de pays africains. A Madagascar, la Conférence internationale de J2Ex est organisée cette année par l’ISCAM, Mapili GMBH, Kentia et la Compagnie Miangaly.

Plate-forme. Les appuis fournis dans le cadre de J2Ex sont sur mesure, selon les besoins des participants, d’après les explications de Hervé Razafindranaivo, directeur marketing et de communication au sein de l’ISCAM. En effet, ces organisateurs ont mis en place le TCYL (Take change your life), le TCYB (Take change your business) et le TCYP (Take change your project). Des références qui permettent déjà aux participants de s’orienter par rapport aux opportunités que leurs présentent les séminaires. Comme les places sont limitées pour les participants, les organisateurs sélectionneront parmi les demandes soumises, ceux qui sont les plus motivés et qui ont déjà connu des réussites. Mais la mobilisation des autres ne sont pas en reste. D’après le DG de l’ISCAM, Jaona Ranaivoson, le programme J2Ex est déjà intégré dans la formation Master de son institut. Les plus petits étudiants comme les écoliers ou les lycéens sont également ciblés. Bref, J2Ex incite les personnes à avoir une vision et à agir pour l’atteinte de leurs objectifs. Nous en reparlerons.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication